in

Tom Hardy félicite le toujours cool Woody Harrelson pour avoir transformé le carnage en un ennemi redoutable

Tom Hardy a fait l’éloge de sa co-vedette de Venom: Let There Be Carnage, Woody Harrelson, le qualifiant d’adversaire « formidable ». Hardy et Harrelson s’affronteront dans la prochaine suite de Sony, ce dernier devant apporter le favori des fans Homme araignée méchant Carnage au grand écran pour la première fois. Heureusement, Harrelson est trop cool pour ressentir les pressions d’une telle responsabilité…

« Woody est l’une des personnes les plus cool que j’ai jamais rencontrées. En tant qu’être humain et en tant qu’acteur, il est tout simplement formidable. Il n’y a rien que vous puissiez lui présenter qui le choque; il a une réponse, une solution à tout et il a une histoire à raconter. En tant qu’artiste, il est tout simplement merveilleux, avec un esprit créatif si brillant et talentueux, que c’est une joie absolue de travailler avec lui. « 

Les talents de Harrelson sont bien documentés depuis un certain temps, tout comme son sang-froid sans précédent, les fans de Carnage étant impatients de voir ce que l’acteur apporte au rôle du méchant. Bien sûr, il n’y a pas que les fans qui attendent avec impatience de voir le Carnage de Harrelson se déchaîner à l’écran, le producteur Matt Tolmach révélant que tout a conduit à la rivalité symbiotique.

« Chaque histoire de Venom doit mener à Carnage », a déclaré Tolmach. « Dans un monde habité par un symbiote vraiment effrayant, il y a un autre symbiote qui est beaucoup plus méchant, et beaucoup plus dangereux, et beaucoup plus mortel. Il est le défi ultime pour Venom et donc Eddie. Woody était la bonne personne parce qu’il n’est pas seulement l’un des grands acteurs vivants, mais il a une délicieuse méchanceté qui est particulièrement terrifiante. »

Venom : qu’il y ait un carnage fait suite à celui de 2018 Venin, qui a fait découvrir au public Tom Hardy comme Eddie Brock, un journaliste d’investigation qui devient l’hôte d’un symbiote extraterrestre lui donnant un violent alter ego. Venom : qu’il y ait un carnage reprend un an plus tard, alors qu’Eddie Brock a du mal à s’adapter à la vie en tant qu’hôte du symbiote extraterrestre Venom, qui lui confère des capacités surhumaines afin d’être un justicier mortel.

Brock tente de relancer sa carrière en interviewant le tueur en série Cletus Kasady, qui devient l’hôte du symbiote Carnage et s’échappe de prison après une exécution ratée. Distribué par Sony Pictures Releasing, Venom: Let There Be Carnage est réalisé par Andy Serkis d’après un scénario de Kelly Marcel, et basé sur une histoire qu’elle a écrite avec Tom Hardy qui reprend le double rôle d’Eddie Brock et de Venom aux côtés de Michelle Williams, Naomie Harris, Reid Scott, Stephen Graham et Woody Harrelson comme Cletus Kasady alias Carnage.

Réalisé par Andy Serkis d’après un scénario de Kelly Marcel, et basé sur une histoire qu’elle a écrite avec Tom Hardy qui incarne à la fois Eddie Brock et Venom aux côtés de Michelle Williams, Naomie Harris, Reid Scott, Stephen Graham et Woody Harrelson,Venom : qu’il y ait un carnage a souffert d’une série de retards en raison de la situation mondiale actuelle. Bien qu’il y ait eu récemment des rumeurs selon lesquelles le film ferait face à d’autres refoulements, la nouvelle de Venom : qu’il y ait du carnage la sortie a eu une ambiance plus positive, le film devant maintenant sortir sur les écrans une semaine plus tôt que prévu le 1er octobre 2021. Cette nouvelle nous vient du site officiel de Sony.

Sujets : Venom 2, Venom, Spider-man

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂