in

Timothée Chalamet a avoué avoir pleuré après la première d’Interstellar

Hollywood

Sorti en 2014, le film met en vedette Matthew McConaughey et se concentre sur la recherche d’une planète habitable pour remplacer la Terre.

Timothée Chalamet.©IMDBTimothée Chalamet.

Pour 2014, Christophe Nolan Il s’était déjà imposé avec des films comme mémento et la trilogie de Homme chauve-souris qui a joué balle chrétienne. C’est cette année-là que le réalisateur porte au cinéma l’un de ses projets les plus ambitieux (du moins jusqu’à l’arrivée de Principe), qui reste à ce jour dans les mémoires et concourt pour le titre de « meilleur film » avec créationson autre grand ouvrage sorti quatre ans plus tôt avec Leonardo DiCaprio comme protagoniste.

Dans insterstellaire, Matthieu McConaughey Il était le protagoniste d’une histoire avec un message écologiste clair qui est encore tout à fait valable aujourd’hui. L’histoire est centrée sur un groupe de scientifiques qui font une découverte et partent en voyage dans l’espace afin de trouver une planète capable de reproduire les conditions de vie sur Terre, qui ne semble plus habitable pour l’humanité.

Dans ce film, un très jeune Timothée Chalametqui était en passe de faire partie de productions comme Coccinelle, beau garçon Oui Appelez-moi par votre nom. C’était un très jeune acteur avec un grand avenir et une immense illusion, qui s’est vite heurté de plein fouet aux obstacles d’une industrie qui souvent n’a pas tendance à autant protéger les plus petits. interstellaire Ce fut son grand bain de réalité, celui qui lui fit remarquer qu’il ne s’était pas encore consacré comme acteur.

Au cours d’une conversation qu’il a eue avec Emma Pierredans le cycle Acteurs sur acteurs de Variété survenu en décembre 2018, Chalamet Il a dit avoir vu Interstellar 12 fois. Puis, il se rappela comment c’était le moment où il était allé la voir dans une projection spéciale qui Christophe Nolan préparé pour une partie du casting dans place lincolnNew York. « Il a invité quelques personnes de la distribution. C’était surréaliste parce que c’est un IMAX géant. Nous étions moi Anne Hathaway, Jessica Chastain et John Lithgow. Je n’avais pas encore fait de carrière donc j’étais comme la fraude dans la pièce. Je l’ai vu et j’ai adoré. Mais je suis retourné chez moi avec mon père et j’ai pleuré pendant environ une heure, parce que je pensais que mon rôle était plus important ou quelque chose comme ça. », a-t-il expliqué, précisant plus tard qu’aucune scène n’avait été coupée. C’est l’intervention de Emma Pierre qui a servi à éclairer sa pensée : « C’était géant quand tu étais… »dit-il, auquel Chalamet assorti : « Exactement, c’est ça ».

+Les deux grands projets qui accompagnent Timothée Chalamet

Il est clair qu’au cours des huit dernières années, la vie de Timothée Chalamet Il s’est retourné et a fini d’accomplir l’objectif qu’il s’était fixé : être une star de cinéma. Aux films cités plus haut, il faut ajouter les projets géants que l’artiste a en route, qui verront le jour en 2023. L’un d’eux est déjà en post-production et est wonkaune nouvelle version de l’œuvre de Roald Dahl, Charlie et la chocolaterie. l’autre est dunesle deuxième volet de cette aventure épique réalisée par Denis Villeneuveoù il donnera vie à Paul Atréidesqui est considéré comme le sauveur de les Fremen.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂