in

« The Greatest Beer Run Ever est peut-être l’un des derniers grands films à montrer la guerre du Vietnam »

Ce vendredi arrivera AppleTV+ un nouveau film titré par trois personnalités de générations différentes Zac Efron, Russell Crowe et Bill Murray. Nous parlons de la plus grande course de bière de tous les temps, une production dirigée par Pierre Farrelly (Bête et encore plus bête, Livre vert) qui adapte le livre La plus grande course de bière de tous les temps : un mémoire d’amitié, de loyauté et de guerrede Joanna Molloy et John « Chickie » Donohue où l’on raconte comment un jeune homme a voyagé en pleine guerre du Vietnam pour apporter de la bière à ses amis qui se battaient.

Présenté comme un road movie dans le style de ceux qu’il filme habituellement Pierre Farrellys’éloigne de la comédie qu’il a su montrer dans des films comme fou de marie Soit Bête et encore plus bêtepour se rapprocher de ce que nous avons vu dans Livre vertlong métrage pour lequel il a remporté l’Oscar. C’est une histoire d’amitié que pour l’une des personnes impliquées, directeur artistique Jeremy Woolseyest peut-être le dernier grand film de studio à parler de l’une des guerres les plus importantes pour les États-Unis : le Vietnam, la seule qu’ils aient vraiment perdue.

Dans une interview avec spoilers, Jérémy Woolsey dit comment il devait se développer La plus grande course de bière de tous les tempsainsi que prévu ce que nous pouvons attendre de cette première de AppleTV+. « Pete est l’une des personnes les plus gentilles que j’ai jamais rencontrées et l’un des meilleurs joueurs d’équipe »a-t-il assuré par rapport au lien qu’il a noué avec Pierre Farrelly pendant le tournage de la production en Thaïlande.

Comment était-ce de faire ce film ?

C’était une expérience géniale. Mon deuxième film en Thaïlande. C’était l’année dernière, en juillet, la Thaïlande n’acceptait pas les touristes, ils avaient tout fermé. C’était un film très difficile à faire. Tourner le Vietnam en Thaïlande… Ils ne se ressemblent pas forcément. La jungle oui. Mais Bangkok est une ville totalement différente d’un point de vue architectural. Différent de Saigon. Même le tournage à Saigon maintenant… c’est une ville moderne. Le Saïgon de Ho Chi Minh c’est une ville moderne. Donc les défis étaient là mais c’était un groupe de cinéastes talentueux. C’est une belle histoire, c’est vrai. J’ai lu le livre bien sûr pour la recherche et il a l’air magnifique. La bande-annonce est sortie hier. Ça se voit bien. Le film a l’air génial. Ils ne se font pas… Il n’y avait pas de productions américaines… Je me trompe peut-être un peu, mais au cours des 20 dernières années, il doit y avoir eu, peut-être, un film de studio américain qui s’est déroulé pendant la guerre du Vietnam . Les années 80 ont fait beaucoup au cours des 10 ou 12 dernières années, les années 80 et la fin des années 70. apocalypse maintenant, Le sniper jusqu’à un certain point. Mais c’est peut-être l’un des derniers grands films de studio à présenter une histoire de la guerre du Vietnam.

Je l’ai fait 5 sangs de Spike Lee, mais c’étaient des fragments du Vietnam. Nous avions des actualités et quelques scènes de flashback, dont la plupart provenaient d’hélicoptères. C’est un film qui se déroule au Vietnam. Il y a quelques scènes à New York, mais la plupart sont au Vietnam.

D’après ce que vous dites on va voir la marque de fabrique de Peter Farrelly, un nouveau road movie…

Vous verrez de nombreux chemins. C’est vraiment amusant. Émouvant, drôle, mordant… Parce qu’il voit la guerre sous un autre angle que nous n’avons pas vu. Quelqu’un va là-bas, quitte New York, veut aller voir ses amis et les soutenir, parce qu’il sent qu’ils ne sont pas soutenus chez lui, avec les manifestations universitaires, c’était le ton du pays en 67. Mais il va et commence voir De quoi s’agit-il, pourquoi se battent-ils ? Voir la destruction. Il est à l’intérieur et le voit. Mais il a aussi cette merveilleuse comédie nuancée de Pete FarrellyJe ne mange pas… Pierre a fait son truc avec, vous savez.

Je peux dire plus similaire à Green Book que Dumb and Dumber, par exemple…

Oui, c’est un super script et il a l’air bien. Nous avons construit l’ambassade américaine, elle a Russel Crowe Déjà Bill Murray. Je pense que ça va être un regard très sympa et positif, mais aussi révélateur du Vietnam.

Comment était-ce de construire le Vietnam du passé ?

C’est cher de tourner ces films, parce que pour avoir les hélicoptères Hercules, il faut partir à l’étranger. Toutes les études ne réussiront pas. Parce que, pour être honnête, il n’y a pas beaucoup de nouvelles histoires sur la guerre du Vietnam. Cette histoire vraie qui est un peu idiote et folle. C’est la prémisse, mais quand il s’ouvre, il s’agit de… Tout le monde disait : « De quoi s’agit-il ? Qu’est-ce qu’on faisait ? » Je pense qu’elle va bien réagir. C’est un grand film.

Que pouvez-vous dire de la dynamique entre ses protagonistes ?

Ils étaient dans différents pays en train de filmer. Facture il est comme un propriétaire de bar et il ne tourne qu’à New York. Mais Russel et Zack, nous avions un décor qui était un vrai lieu, l’Hôtel Caravel. Il reste encore. Dans les années 60, ils avaient un bar sur le toit d’où l’on pouvait voir Saigon. C’est là que les correspondants allaient traîner et boire un verre, se sortir la tête de la guerre même s’ils en parlaient encore. Nous avons donc construit une version de ce bar au-dessus d’un parking à Bangkok afin que nous puissions avoir quelques vues de la nuit. Russell est venu pour quelques semaines, probablement du milieu à la fin de la production et Russell se soucie beaucoup du prestige et du jeu d’acteur, il y a un ton général quand il arrive sur le plateau et vous vous rendez compte que tout le monde… Ce n’est pas qu’ils deviennent tendus mais ils sont plus préparés. C’est un acteur sérieux qui arrive donc tout le monde a intérêt à être préparé. De l’équipe à Zack, Pete. Tout le monde, tout le monde doit être prêt. et tu te rends compte que Zak il a lutté. Leurs scènes ensemble sont très bonnes, cela montre qu’ils ont amélioré leur jeu.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂