dans

Tesla confirme l’ouverture du réseau Superchargers à d’autres constructeurs de voitures électriques en 2022

La rumeur court depuis longtemps et même Elon Musk lui-même l’a laissé tomber à l’occasion. Maintenant, Tesla l’a finalement confirmé : ont l’intention de permettre à d’autres voitures électriques de se recharger à leurs bornes de recharge. L’un des grands avantages de Tesla cessera bientôt d’être exclusif à Tesla.


La confirmation est venue par une déclaration aux responsables norvégiens. La société a indiqué que envisage d’ouvrir le réseau des Superchargeurs à d’autres constructeurs en septembre 2022. Ceci, bien sûr, ne confirme pas qu’il sera appliqué globalement ou à la même date.

Dans le comté de Vestland en Norvège, Tesla a récemment commandé incitations à déployer des bornes de recharge autour de la zone. Cependant, les collectivités locales n’offrent d’incitations que si le réseau de recharge est ouvert à tous. Apparemment, Tesla a confirmé qu’il le serait et a pour la première fois fixé une date pour cela : septembre 2022.

L’exclusivité des Superchargeurs

Contrairement à d’autres fabricants, Tesla a parié dès le début de construire son propre réseau de bornes de recharge. À l’époque, c’était plutôt une nécessité, compte tenu du sous-développement du marché des voitures électriques. Son réseau de fret, contrairement à ceux des autres constructeurs, est exclusif à ses véhicules. C’est ce dernier qui semble changer.

Plus d’une décennie après avoir placé le premier Supercharger, Tesla a déjà plus de 25 000 chargeurs charge rapide dans le monde entier. Probablement le réseau de recharge le plus répandu au monde et par conséquent l’un des grands avantages de Tesla pour que les clients choisissent leur voiture avant celle d’un autre constructeur.

La compatibilité a été l’un des grands obstacles jusqu’à présent, bien que les normes soient de plus en plus unifiées. En Europe, par exemple, le standard CCS est utilisé pour le connecteur, ce qui facilite l’intégration. Par conséquent, il semble que si des accords n’ont pas été conclus jusqu’à présent, cela a dû être pour des raisons économiques telles que les dépenses de construction et d’entretien ou les commissions que Tesla peut demander.

Maintenant, même si cela semble être une excellente nouvelle pour les utilisateurs de voitures électriques, ce n’est peut-être pas si bon pour les utilisateurs de voitures électriques Tesla en particulier. En plus de perdre l’avantage supplémentaire qu’ils avaient payé à l’époque, cette ouverture peut aussi signifier un augmentation significative de l’utilisation des bornes de recharge et des temps de recharge.

Via | Electrek

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂