jeudi, juin 13, 2024
AccueilAutomobileTempête économique à l'horizon avec l'imposition de droits de douane sur les...

Tempête économique à l’horizon avec l’imposition de droits de douane sur les véhicules électriques chinois en Europe

Un tournant stratégique pour l’Europe

Le 4 juillet marquera un tournant dans les relations commerciales entre la Chine et l’Union européenne, car des droits de douane provisoires seront imposés sur les véhicules électriques (VE) chinois. Cette décision, prise à la suite d’une enquête approfondie sur les subventions accordées par la Chine à son industrie des VE, risque de jeter un froid sur les relations déjà tendues entre les deux puissances.

Lire aussi :

Les détails de l’enquête européenne

L’Union européenne a lancé cette enquête en octobre dernier après que des inquiétudes aient été soulevées concernant une possible inondation du marché européen par les importations chinoises de VE. Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, a même averti que cela pourrait anéantir l’industrie automobile européenne, tout comme cela a été le cas pour le secteur solaire il y a une décennie.

Insolite : Ces briques écologiques dignes d’un Lego et utilisables pour la construction de maison résistent aux bulldozers

Réactions et Oppositions Internes

La perspective de droits de douane a suscité une vague de réactions au sein de l’UE. D’une part, certains plaident pour des droits accrus pour freiner les importations, tandis que d’autres, notamment les libres-échangistes et les écologistes, critiquent ces mesures comme étant des entraves au marché qui pourraient nuire aux efforts de décarbonisation de l’Europe. L’Allemagne en particulier semble divisée, ses propres constructeurs automobiles étant également affectés par ces droits de douane.

L’Impact Prévu sur le Commerce

Selon une étude de l’Institut Kiel pour l’Économie Mondiale, un droit de douane de 20 % sur les VE chinois pourrait réduire les importations européennes de ces véhicules de 3,8 milliards de dollars, soit environ 25 % de la valeur actuelle des échanges. En contrepartie, les ventes de VE produits localement pourraient augmenter de 3,3 milliards de dollars.

La Riposte Chinoise

La réaction de la Chine ne s’est pas fait attendre. Le ministère du Commerce chinois a menacé de cibler des exportations européennes clés, notamment dans les secteurs agricole et aérospatial. Ces menaces semblent être une tentative de pression sur les grandes puissances européennes pour influencer leur politique commerciale.

L’Analyse des Experts

Une industrie de l’analyse s’est développée autour de cette enquête, les experts tentant non seulement de prédire les droits qui seront imposés, mais aussi de prévoir les réponses de Pékin. Quel que soit le taux imposé, il est certain qu’il mécontentera certains acteurs, qui pourraient voir dans une tarification trop basse une provocation sans freiner les importations.

Ce carburant qui n’est ni de l’essence ni du gasoil revient à la mode et coûte en moyenne 50% moins cher

Cet article explore l’impact potentiel de l’imposition de droits de douane sur les véhicules électriques chinois par l’Union européenne, prévue pour le 4 juillet. Nous avons examiné les aspects économiques, politiques et stratégiques de cette décision et comment elle affectera les relations entre la Chine et l’UE, ainsi que les réactions internes et externes à cette mesure.

Source : South China Morning Post

Top Infos

Coups de cœur