in

Sha’Carri Richardson appelle « des gens parfaits » la critiquant pour l’échec du test de dépistage de drogue

Sha’Carri Richardson s’exprime sur les critiques auxquelles elle est confrontée depuis qu’elle a été suspendue de l’équipe olympique américaine d’athlétisme pendant un mois à compter du 28 juin après avoir été testée positive au THC, l’ingrédient actif de la marijuana.

La sprinteuse de 21 ans, qui ne pourra pas participer au 100 mètres à Tokyo, son épreuve gagnante aux essais olympiques, a envoyé une série de tweets sur la situation tôt dimanche.

« Le soutien ma communauté je vous remercie tous, le négatif vous oubliez tous et profitez des jeux parce que nous savons tous que ce ne sera pas la même chose », a-t-elle déclaré. tweeté.

« Je suis désolée, je ne peux pas être votre champion olympique cette année, mais je vous promets que je serai votre champion du monde l’année prochaine », a-t-elle ajouté dans un suivi. Publier.

« Tous ces gens parfaits qui savent vivre la vie, je suis content de ne pas en faire partie ! » elle conclu.

La native de Dallas est devenue une star à surveiller le mois dernier après sa performance aux essais, où elle a couru 100 mètres en 10,86 secondes.

Une source olympique américaine a déclaré à NBC News qu’elle avait échoué au test après sa victoire. Richardson a révélé dans une interview exclusive avec 45secondes.fr qu’elle avait ingéré de la marijuana dans l’Oregon, où c’est légal, après avoir appris que sa mère biologique était décédée.

« Je sais ce que j’ai fait, je sais ce que je suis censé faire … et j’ai quand même pris cette décision », a déclaré Richardson AUJOURD’HUI. « Je ne cherche pas d’excuse ou de recherche d’empathie dans mon cas. Cependant, être dans cette position dans ma vie, découvrir quelque chose comme ça … gérer la relation que j’ai avec ma mère, c’était vraiment très lourd sujet sur moi. »

Malgré le barrage routier, Richardson est toujours déterminé à revenir sur la piste.

« Ce n’est qu’un match. J’ai 21 ans. Je suis très jeune », a déclaré Richardson. « Contrairement à la plupart, il me reste beaucoup de matchs en moi pour participer, et j’ai beaucoup de talent qui me soutient parce que tout ce que je fais vient de moi naturellement : pas de stéroïdes. … Une fois ma sanction levée, je vais soyez de retour et prêt à concourir.

La suspension de Richardson a déterré une foule d’émotions sur les réseaux sociaux de la part des critiques. fans, célébrités et autres athlètes.

Acteur Seth Rogen retweeté L’interview de AUJOURD’HUI avec Richardson, ajoutant : « L’idée que l’herbe est une ‘drogue’ problématique est enracinée dans le racisme.

Adam Rippon, un ancien patineur artistique olympique, a partagé une série de tweets vendredi, en écrivant : « Mon cœur est brisé pour @itskerrii. Je pense qu’elle est une athlète incroyable et sa personnalité est de niveau superstar. La marijuana étant une substance interdite en compétition semble… dépassée ???? Et injuste.

«En tant qu’athlète, nous connaissons les règles, ce qu’elle a reconnu. Avec certains athlètes prenant des stéroïdes pour améliorer leurs performances, dans quel monde la marijuana améliorerait-elle les performances ??? »

La star du football Megan Rapinoe a également tweeté son soutien à Richardson : « C’est de la poubelle. Debout avec @itskerrii 💯. C’est dépassé. »

On ne sait pas si Richardson sautera complètement les Jeux d’été, car elle pourrait peut-être participer à des épreuves de relais. L’Agence américaine antidopage et USA Track and Field n’ont pas encore déterminé si Richardson participera à Tokyo.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂