sexe projet

Le sexe en mode projet ? Et pourquoi pas !

Lecture 3 min. S’il est bien un sujet délicat à aborder au sein d’un couple, c’est celui de la fréquence des rapports sexuels.

sexe projet

En préambule et pour éviter toute salacité dans cette chronique, nous allons employer deux expressions synonymes de faire l’amour : Rataconniculer de Rabelais et Faire Cattleya de Marcel Proust dans un amour de Swann.

S’il est bien un sujet délicat à aborder au sein d’un couple, c’est celui de la fréquence des rapports sexuels. Les envies, les besoins, les contraintes, les cycles de la libido, les vicissitudes de la vie font que, passé un certain temps, le sexe n’est plus spontané au sein d’un couple. C’est pourquoi aborder le sujet de la planification n’est pas si stupide….


Accepter l’idée d’un planning

Faire Cattleya spontanément, infiniment, est le rêve de tout couple naissant. Au début d’une relation chacun fera les efforts nécessaires pour trouver du temps, un lieu pour sacrifier à Vénus. Mais avec le temps la spontanéité s’estompe. D’où l’intérêt de prévoir un moment dédié au sexe. Au-delà de l’aspect purement logistique, décider d’un planning c’est pour les deux partenaires reconnaître et accepter l’importance de ces moments de plaisirs partagés. Après tout nous programmons les événements les plus importants de notre vie, alors pourquoi pas ce type de moments ?


Décider de votre propre planning

Chaque couple fonctionne de façons différentes. Les uns sont ultra-planificateurs, d’autres plus dans l’improvisation. Il vous faut déterminer votre mode opératoire. Chaque premier jeudi du mois pour une planification mensuelle. Si un mois n’est pas votre horizon, considérez un cycle hebdomadaire. Pour d’autres cela sera juste après avoir rataconniculé pour une programmation au coup par coup.



Fixer un niveau minimal

Alors que le rendez-vous approche vous ou votre partenaire ne serez peut-être pas dans un état d’esprit vous permettant d’aborder sereinement la situation. C’est pourquoi il peut être important de se mettre d’accord sur le niveau minimal de la rencontre : caresses, nudité des corps, plaisir solitaire l’un à côté de l’autre. Le moment venu, ce minimum vous permettra au moins une ‘connexion’ et évidemment rien ne vous empêche de le dépasser. Vous pouvez aussi vous accorder un ou deux jokers par mois vous permettant de ne pas vivre cet instant comme une contrainte désagréable.


Vivez-le comme un rendez-vous

Même aux premiers temps de votre couple, vos rencontres étaient prévues à l’avance. Vous y pensiez, vous vous prépariez, vous imaginiez ce qu’il pourrait être. En arrière plan de votre quotidien il y avait cette bulle d’anticipation sensuelle.

Planifier vos rendez-vous sexuels vous permet de retrouver ces premiers frissons, cette fièvre de l’attente. Et rappelez-vous comment vous communiquiez avec votre partenaire sur ce moment à venir, ces petits messages, ces mots échangés. Ce qui fonctionnait hier devrait produire aujourd’hui les mêmes résultats…


Faites-en un jeu

Le sexe planifié n’est pas forcément ennuyeux. Vous pouvez au contraire en faire un moment ludique. Par exemple, écrivez chacun de votre côté sur des petits bouts de papier ces gestes, que vous aimez, ces envies de nouveautés qui parfois vous passent par la tête : positions, scénarios, jouets, jeux de rôles… Placez ces petits bouts de papier dans une boîte et le matin de votre rendez-vous, tirez au sort un ou deux (ou trois..) petits bouts de papier. Vous aurez toute la journée pour y penser…. ou au contraire gardez la découverte de ces petits bouts de papier pour le soir même, en comptant que la surprise participera de votre excitation.


Donnez un thème à vos rendez-vous

Il n’y a pas que dans l’environnement professionnel que l’on donne un sujet à un rendez-vous. Comme le business et le management, le sexe est polymorphe et suffisamment varié pour qu’un thème ne suffise à occuper tout un moment. Sexe oral, caresses mutuelles… Les magazines féminins et les sites érotiques regorgent d’idées à découvrir, discuter et… partager.


Préparez le rendez-vous

Ne négligez pas les conditions préalables à réunir pour que ce moment se déroule dans les meilleures conditions. Demandez et exprimez à votre partenaire ce qu’elles sont : enfants couchés 30 minutes à l’avance, draps changés, 20mn de préparation, musique, boissons, lumière…. Vous et votre partenaire devez vous sentir à l’aise.


Dites-vous merci

C’est tout simple, mais prenez le temps de vous remercier d’accepter de passer vos relations sexuelles en mode projet. En parler est déjà une première étape que vous franchissez à deux. Et après chaque union remerciez-vous de ce moment que vous vous êtes accordés à deux.

Et qui sait, si ces rendez-vous planifiés sont réussis et plaisants, peut-être réveilleront-ils, effet de bord, la spontanéité de vos débuts….

0

Nous rejoindre