in

Sarah McBride dit que son défunt mari était sa «  plus grande influence  »

La sénatrice d’État transgenre Sarah McBride (Dia Dipasupil / pour le Festival du film de Tribeca)

La sénatrice pionnière Sarah McBride a rendu un hommage émouvant à son défunt mari Andy, le décrivant comme la plus grande influence sur sa carrière politique.

McBride est entrée dans l’histoire lorsqu’elle a été élue au Sénat de l’État du Delaware en novembre, faisant d’elle la première personne transgenre aux États-Unis à réaliser un tel exploit.

La démocrate pionnière a évoqué son incroyable parcours vers la fonction publique dans une interview avec Forbes, où elle a parlé de ses années de formation.

Dans l’interview, McBride a réfléchi sur sa relation avec son défunt mari, qu’elle a rencontré lors d’un stage à la Maison Blanche sous la présidence de Barack Obama.

Andy, un homme transgenre, a contacté McBride sur Facebook quelques semaines après leur rencontre lors d’une réception de la White House Pride en 2012. Dans un message, il lui a demandé de sortir et lui a dit qu’il pensait qu’ils s’entendraient «à la nage».

« En général, je ne répondrais pas à un message Facebook comme celui-là », a déclaré McBride. «Mais je savais que nous avions un tas d’amis communs. Et je me suis dit que quiconque de mon âge qui dit le mot «nageur» est bon dans mon livre.

Sarah McBride a épousé son mari quatre jours avant sa mort d’un cancer.

Tragiquement, juste un an après le début de leur relation, Andy a reçu un diagnostic de cancer. Il a traversé quelques mois turbulents de traitement, qui comprenait chimiothérapie, radiothérapie et chirurgie.

Enfin, le cancer avait disparu – mais à peine huit mois plus tard, il a découvert que le cancer était de retour et qu’il était en phase terminale.

Après avoir obtenu son diagnostic terminal, Andy a demandé à McBride de l’épouser. Il est décédé tragiquement quatre jours seulement après leur mariage.

J’ai quitté cette expérience avec un profond sentiment de l’urgence des problèmes auxquels nous sommes confrontés et de la préciosité du temps.

«Lorsque nous demandons aux gens de s’asseoir et de permettre que des conversations lentes aient lieu avant de leur garantir une opportunité et de les traiter avec dignité, nous demandons aux gens de regarder leur vie passer sans l’équité et l’opportunité qu’ils méritent», a déclaré Sarah McBride Forbes.

«J’ai vu que dans la vie d’Andy en tant qu’homme transgenre, qui était sorti à un âge relativement jeune et qui aurait dû passer les trois quarts de sa vie comme son moi authentique, mais en raison de circonstances indépendantes de sa volonté, il avait moins de un quart. »

McBride a ajouté: «J’ai quitté cette expérience avec un profond sentiment de l’urgence des problèmes auxquels nous sommes confrontés et de la préciosité du temps.»

Ailleurs dans l’interview de grande envergure, McBride a parlé du premier moment où elle a réalisé qu’elle était transgenre.

Âgée de 10 ans, elle regardait la sitcom NBC Tirez sur moi avec sa mère quand un personnage invité, joué par l’acteur cis devenu anti-vaxxer Jenny McCarthy, s’est révélé trans.

McBride a demandé à sa mère si des personnages comme la femme Tirez sur moi existaient dans la vraie vie, et elle a dit que oui.

«J’ai pensé: ‘Oh, mon Dieu, je vais devoir te le dire un jour, et tu vas être tellement déçu.

Elle a dit que le moment aurait pu être «affirmant la vie», mais qu’il était plutôt «écrasant» parce que le personnage de Tirez sur moi a été joué pour rire.

McBride a déclaré qu’elle savait à chaque fois que le morceau de rire joué dans la série « il n’y aurait pas de place » pour elle dans le monde.

«Et même si je ne pouvais pas en bénéficier personnellement … je pense que je me suis impliqué dans la politique parce que je pensais que si je pouvais aider les autres dans leur quête d’authenticité et de bonheur, cela comblerait d’une manière ou d’une autre l’incomplétude et la douleur de ma propre vie,» elle a dit.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂