dans

Roddy Ricch poursuivi pour ne pas avoir payé son loyer

pixel_start

Roddy Ricch est chez un propriétaire à Encino, en Californie, pour 200 000 € après avoir été accusé de ne pas payer de loyer, et maintenant il est poursuivi.

L’homme de 22 ans payait 15 950 € par mois mais a abandonné la résidence en août, rompant un bail d’un an. Alors maintenant, le propriétaire veut que Roddy débourse tout ce qui reste dû et l’a accusé d’avoir gravement endommagé la maison.

The Blast dit que Roddy a commencé à vivre dans la propriété en avril mais a cessé de payer le loyer en juillet.

Habituellement, lorsque des histoires comme celle-ci sont rapportées, Tyga est au centre depuis qu’il a été poursuivi à plusieurs reprises pour ne pas payer de loyer. Alors maintenant, il a de la compagnie.

Roddy est resté muet sur le procès jusqu’à présent.

pixel_end

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • Anne de Solène Taie de traversin coton 43x210 cm vison
    La jolie couleur taupe de cette taie de traversin ainsi que l'aspect soyeux et très doux de son tissu en font un basique indispensable dans le domaine du linge de maison, à toujours avoir sous la main pour faire de sa chambre à coucher un véritable cocon de bien-être.Vous constaterez rapidement que cette
  • Semptec 2 lanternes de camping repliables
    Avec ses 5 cm d'épaisseur, cette lampe de poche ronde ne paye pas de mine. Mais si on la tourne sur elle-même, elle devient soudain une belle lanterne de camping.Avec son opercule, cette lampe peut être utilisée comme lamp...
  • Inebios Fleur de Bach n°30 Sweet Chestnut - Chataignier Bio 10ml
    La Fleur de Bach n°30 Sweet Chestnut / Chataignier Bio de Inebios convient pour les périodes d'angoisse si grande qu'elle semble insupportable à celui qui les traverse ; quand le mental ou le corps a l'impression d'avoir atteint la dernière limite de son endurance et qu'il va lâcher. Quand il ne reste plus à
A lire :  Boosie Badazz n'est pas en panne avec le culte de la PS5