dans

Quiconque n’accepte pas les nouvelles conditions générales de WhatsApp perdra des fonctionnalités importantes

À l’origine, à partir du 15 mai, les fonctions WhatsApp devraient être désactivées pour les utilisateurs réticents, mais maintenant le fournisseur a donné quelques semaines pour y réfléchir. La désactivation des fonctions a donc été reportée, mais pas annulée. Tôt ou tard, les utilisateurs de WhatsApp devront accepter les nouveaux termes et conditions.

À partir du 15 mai, personne ne perdra son compte WhatsApp ni ne vivra avec des fonctions limitées. WhatsApp l’a annoncé dans une nouvelle entrée de FAQ sur le site officiel. Cependant, cela change après une certaine période de réflexion. WhatsApp souhaite envoyer aux utilisateurs de l’application des informations sur la mise à jour avec les nouveaux termes et conditions pendant plusieurs semaines. Si vous n’êtes toujours pas d’accord avec cela, vous serez informé du consentement requis après quelques semaines supplémentaires.

Quelques semaines pour y réfléchir

À terme, les utilisateurs ne pourront plus accéder à leurs listes de discussion, mais ils pourront toujours répondre aux appels et aux appels vidéo. Si les notifications push sont activées, vous pouvez toujours répondre aux messages texte. Quelques semaines plus tard, il n’y aura plus d’accès aux appels entrants et aux notifications, l’utilisateur ne les recevra plus. WhatsApp ne souhaite pas supprimer le compte selon l’entrée de la FAQ, mais cela devient plus ou moins inutile.

En fin de compte, le compte sera probablement supprimé après tout

Et enfin, le compte sera probablement supprimé de toute façon – mais pas à cause des nouvelles conditions générales. Au contraire, la directive existante prévoit que les utilisateurs de WhatsApp peuvent perdre leur compte s’ils ne l’ont pas utilisé pendant 120 jours. Et comme vous ne pouvez plus l’utiliser sans accepter les nouvelles conditions générales, le compte devrait enfin dire au revoir.

Donc, l’essentiel est que les utilisateurs de WhatsApp devront se demander s’ils sont d’accord avec les nouvelles règles ou s’ils peuvent se passer de WhatsApp. L’échange de données prévu avec le réseau social Facebook est particulièrement controversé au sujet des nouvelles conditions générales – WhatsApp appartient au même fournisseur, la société faîtière Facebook.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂