vendredi, juillet 12, 2024
AccueilActualitéQue faire quand on est un petit pays sans métal dans son...

Que faire quand on est un petit pays sans métal dans son sol ? On le fabrique avec des fleurs !

Du nickel à partir des fleurs : une ferme albanaise révolutionne la production de métaux pour batteries EV.

Une ferme en Albanie adopte une approche révolutionnaire pour répondre à la demande croissante de nickel, essentiel à la fabrication des batteries de véhicules électriques. Au lieu d’extraire le métal, cette ferme utilise des plantes capables d’accumuler le nickel directement depuis le sol, offrant une alternative durable aux méthodes traditionnelles.

Lire aussi :

L’avènement du phytominage

Le phytominage, ou extraction de métal par les plantes, est une technique qui utilise des espèces spécifiques de plantes pour concentrer les métaux présents dans le sol. Les plantes, cultivées sur des sols où le métal est déjà présent mais en concentration faible, sont capables d’absorber et de concentrer le nickel dans leur biomasse. Une fois matures, ces plantes sont séchées et chauffées pour décomposer la matière organique, permettant ensuite d’extraire le nickel de leurs cendres.

Nos voitures en voie de devenir obèse avec 400 kilos en plus en l’espace de 7 ans à cause de cette tendance en Occident

Une technologie éco-responsable en pleine expansion

Des startups innovantes, telles que Metalplant et Econik, exploitent cette technique sur des centaines d’hectares pour une source durable de nickel. Par exemple, Viridian, une autre startup, a breveté une technologie pour ses plantes qui hyperaccumulent le nickel du sol. Les espèces comme l’Odontarrhena decipiens, avec ses fleurs jaunes distinctes, peuvent accumuler jusqu’à 2 % de leur poids corporel en nickel, offrant une méthode de récolte efficace et écologique.

Implications économiques et environnementales

Sur le plan économique, une ferme de 1 000 hectares pourrait capturer entre 250 et 550 tonnes de nickel, ce qui pourrait représenter une valeur de 3 à 7 millions de dollars américains. Ce processus non seulement répond à la demande de nickel mais contribue également à la réduction des émissions de CO2, grâce à des techniques complémentaires comme l’amélioration de l’altération des roches. Cette méthode utilise de grandes quantités de poussière de roche qui, en se dissolvant, capture le CO2 atmosphérique sous forme de bicarbonate, pouvant stocker le gaz pour de nombreux millénaires.

Le cas de Metalplant et l’impact sur le carbone

Metalplant va plus loin en utilisant ses fermes de phytominage pour séquestrer du carbone. En utilisant de l’olivine, une silicate de magnésium et de fer, dans ses installations de phytominage à Tropojë, en Albanie, l’entreprise espère non seulement améliorer le rendement des plantes mais aussi fixer environ 200 tonnes de CO2 par processus, rendant la production de nickel potentiellement négative en carbone. Cela pourrait permettre aux fabricants de véhicules électriques d’atténuer l’impact total de leur processus de production.

Vers un avenir durable dans la production de métaux

L’approche adoptée par ces entreprises pourrait bien redéfinir les pratiques industrielles dans le secteur minier, en passant d’une extraction destructrice à une méthode qui est à la fois respectueuse de l’environnement et économiquement viable. Cette innovation offre une piste prometteuse pour d’autres métaux et pourrait bien être la clé d’une transition écologique réussie dans le domaine de l’extraction minière.

insolite-des-fourmis-a-taiwan-profitent-des-voitures-pour-coloniser-de-nouveaux-territoires/">Insolite : Des fourmis à Taïwan profitent des voitures pour coloniser de nouveaux territoires

Cet article explore la pratique révolutionnaire du phytominage en Albanie, où des fermes utilisent des plantes pour extraire le nickel nécessaire aux batteries des véhicules électriques. Cette méthode non seulement remet en question les pratiques d’extraction traditionnelles mais offre aussi une solution viable pour réduire significativement l’impact environnemental de la production des métaux industriels.

Source : SPRINGER LINK

Top Infos

Coups de cœur