in

Prudhomme est « raisonnablement optimiste » quant à l’évolution du calendrier 2021

, 9 février () –

Le directeur du Tour de France, Christian Prudhomme, s’est montré « raisonnablement optimiste » quant à l’évolution du calendrier 2021, malgré les annulations dues au coronavirus d’événements tels que le Tour Down Under, la Vuelta a Andalucía ou la Vuelta a San Juan , et a également souligné qu’il aimerait voir une autre « fin si impressionnante » dans la prochaine édition de la «Grande Boucle».

« Je suis raisonnablement optimiste, même si personnellement j’ai aussi pensé il y a quelques mois que nous serions bien de commencer en 2021 et ce n’est pas le cas. De toute façon, jusqu’à preuve du contraire, cela ne nous empêche pas de maintenir les courses en respectant ce que les autorités demandent. », a déclaré Prudhomme à la chaîne belge RTBF.

Le manager a reconnu qu’ils s’attendaient à « avoir un calendrier parfait avec toutes les courses ». « Ce n’est pas comme ça, mais nous continuerons à travailler dur avec tous ceux qui prennent des décisions et nous aident pour que nos événements (ASO), en Belgique et en France, puissent avancer », a-t-il déclaré.

Concernant l’annulation de certains tests et qu’ils peuvent retrouver un logement à d’autres dates, Prudhomme a rappelé que cette année « peu importe s’il y a coïncidence entre certains tests » et que l’essentiel est que les cyclistes « puissent courir ».

De même, on n’oublie pas que cette saison il y a une « difficulté supplémentaire comme le fameux test PCR négatif nécessaire pour pouvoir rentrer chez soi et qui va sans doute causer des difficultés aux équipes et aux organisateurs qui ont été sollicités pour faciliter ce test » .

« Quand les autorités demandent ce type de chose, ce n’est pas pour nous ennuyer, mais pour que les tests puissent être effectués et que la vie de chacun se passe de la meilleure façon possible et que la contagion soit limitée », at-il ajouté.

En revanche, face au Tour de France, il souhaitait « voir une fin aussi impressionnante » que celle de la dernière édition avec le Slovène Tadej Pogacar (EAU) remportant la victoire dans la dernière fois à son compatriote Primoz Roglic (Jumbo -Visma).

«J’espère que nous avons une bataille acharnée et j’espère qu’il y aura des gens sur les routes, même si à ce jour je ne sais pas. J’espère que nous sommes revenus à une vie normale et que le début de l’été ressemble à une sorte de libération. nous voulons, c’est que la fête, qui est essentielle dans la compétition cycliste en général, et dans le Tour de France, la première course cycliste au monde, en particulier, puisse être aussi belle qu’elle l’était dans un passé récent », a déclaré le Français .

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂