in

Prey a battu un record aux États-Unis

Hulu

La prochaine entrée de la franchise Predator, intitulée Prey, a battu un record aux États-Unis grâce à l’intérêt qu’elle a suscité auprès des fans. Attention!

Proie©IMDBProie

La franchise prédateur J’attendais une suite à la hauteur du film original il y a des années. Ce n’est un secret pour personne que les suites du premier volet de cette histoire d’horreur mettant en scène un chasseur intergalactique qui choisit sa proie en fonction de la difficulté qu’elle lui présente en utilisant un arsenal d’armes à la technologie super avancée n’ont jamais cédé de la même manière qu’elles l’ont fait. la bande dirigée par Arnold Schwarzenegger dans les années 80

On peut dire ça jusqu’à aujourd’hui ! la préquelle Proie, disponible en Étoile+, nous présente le premier Prédateur à arriver sur Terre et à commencer à chasser en territoire Comanche où il est confronté à une femme courageuse qui veut gagner la reconnaissance de son peuple. C’est vraiment une sensation et pour nous donner une idée du succès du film on peut l’utiliser comme paramètre Tomates pourriesoù les spécialistes lui attribuent un taux d’acceptation de 92% et le public un très fort 81%.

La proie est un succès!

La bonne nouvelle continue pour Prey qui a réussi à battre un record aux États-Unis. Hulu a révélé que le film avait attiré plus de téléspectateurs au cours de ses trois premiers jours sur le service que tout autre contenu original qu’il avait publié au fil des ans. Cela inclut les films et les émissions de télévision. En outre, Proie est la première de film la plus regardée en Étoile+ en Amérique latine et Disney+ dans d’autres territoires du monde. Bref, Prey est une réussite absolue pour Hulu et le 20e siècle.

Il faut se rappeler que de nombreux fans du chasseur intergalactique se méfiaient du film et croyaient que Disney délivrerait un produit dilué. « Le truc de Disney n’a pas du tout affecté le film en termes de contenu. C’est pourquoi j’ai hâte que cette bande-annonce sorte. Et pour les personnes qui craignaient que ce ne soit PG-13, ou que ce soit « Disney fait le Predator ». C’était un film du 20e siècle tout au long de l’expérience. »dit le directeur Dan Trachtenberg.

Le cinéaste poursuit : « Disney a été incroyable en prenant les rênes et en les cédant maintenant au monde, mais il n’y a jamais eu de mandat de leur part. J’étais terrifié par certains des mots que nous avions dans le script et quand ils l’ont lu, je me suis dit : ‘Oh non, vont-ils avoir peur des descriptions de sang et tout ça ?’ Mais non. C’est un film brutal, intense, très coté R. Et je suis ravi que cela se dissipe, que Disney va faire « Disney Stuff »..

Avec le succès que Proie s’est avéré être dans le monde entier, même avec le record aux États-Unis, la franchise prédateur il est plus vivant que jamais et on peut dire que la chasse reprendra sûrement à un moment donné dans un avenir proche avec encore un autre film de ces créatures qui semblent n’apprécier que lorsqu’elles chassent des êtres humains.

Vous pouvez vous abonner à Étoile+ et commencez à profiter d’un catalogue plein de classiques et de contenus originaux. Entrer dans ce lien et commencez à profiter de cette expérience !

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂