dans

Premières minutes de Ninja Gaiden Sigma dans la Master Collection

Jouons à Ninja Gaiden Sigma et on vous montre les premières minutes de cet opus sorti sur PlayStation 3 mais né sur la première Xbox.

Il y avait des moments où Capcom frappait Devil May Cry. Le jeu vidéo avec Dante a jeté les bases d’un genre qui est aujourd’hui aimé par beaucoup.

Avec le lancement de la Xbox est venu Ninja Gaiden, un jeu vidéo d’action 3D de Tomonobu Itagaki. Pour promouvoir le jeu vidéo de Ryu Hayabusa sur Xbox, les disqualifications et les comparaisons de son créateur avec Devil May Cry n’ont pas manqué.

Au fil du temps, il était possible de profiter (ou dans mon cas de souffrir) de ce Ninja Gaiden sur une console de jeu Sony. Ninja Gaiden Sigma, un jeu vidéo que nous avons au sein de Ninja Gaiden : Master Collection, est le premier jeu vidéo 3D de la saga mais avec plus de vitamines, avec plus de phases, d’armes et un personnage secondaire.

Je l’ai dit dans la revue Ninja Gaiden: Master Collection environ trois fois et je le dirai aussi maintenant. Ninja Gaiden Sigma est un jeu vidéo que je trouve horrible. Pour beaucoup, c’est un classique du genre, mais pour moi c’est l’un des pires Hack & Slash auquel j’ai jamais joué. C’est une sorte de jeu qui veut couvrir beaucoup de choses et fait tout assez régulièrement ou mal.

Un désastre avec katana

Le pire de Ninja Gaiden est l’action. Comment se fait-il qu’un jeu vidéo d’action ait peu de cinématiques qui montrent la galanterie du personnage ? Et Ryu Hayabusa ? Nous prenons un Ninja et c’est toujours cool, mais c’est le gars le plus ennuyeux de la scène du jeu vidéo. Sigma nous donne aussi l’opportunité de jouer avec Rachel et il s’avère qu’elle est pire que Ryu en tout.

Le jeu est difficile et ce n’est pas une chose négative. Le problème vient quand on a un Hack & Slash dans lequel les caméras sont un désastre et le système de combat est assez régulier. Si dans un H&S vous ne pouvez pas profiter des mauvais combos, allons-y.

Mais ce qui m’horrifie le plus dans ce jeu vidéo, c’est le méli-mélo de paramètres et d’ennemis que nous avons. C’est comme s’ils avaient mis des choses en les mettant, comme être dans une ville, aller dans ses profondeurs et découvrir qu’il y a des ruines égyptiennes, que des squelettes vous attaquent, puis des démons, des ninjas et des soldats. Lorsque vous pensez que les choses ne peuvent pas empirer, les squelettes de poissons volants fantômes commencent à arriver.

Quoi qu’il en soit, même si je n’aime pas du tout Ninja Gaiden, si vous achetez la Master Collection, je vous recommande de jouer au premier jeu vidéo. Lorsque vous viendrez jouer à Ninja Gaiden 2 Sigma et Ninja Gaiden 3: Razor’s Edge, vous l’apprécierez beaucoup.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂