dans

‘DIRT 5’: prometteur, mais loin d’être prêt

Mis à part les titres Steam Early Access – ou ces erreurs heureusement rares du premier jour comme No Man’s Sky ou WWE 2K20–Je n’ai jamais joué à un jeu vraiment inachevé. En tant que tel, c’était un nouveau monde courageux pour moi de tester DIRT 5, qui ne sera disponible que le 9 octobre.

Premièrement, la bonne nouvelle. Fidèle à son expertise en course, Codemasters pourrait bien suivre son étourdissement F1 2020 en offrant le plus grand, le meilleur DIRT jeu encore, et remettre sur les rails une série de moins en moins focalisée. Dès le départ, les fans des jeux plus anciens bénéficieront de l’action d’arcade, d’une interface utilisateur solide et d’un vaste éventail de modes dont ils sont tombés amoureux. Tout est lié à la palette de couleurs criarde précoce de la série, ainsi qu’à une bande-son éclatante, mettant en vedette Jack White, The Sherlocks et John J Presley.

Bien que je ne doute pas que Codemasters atteindra sa propre barre notoirement élevée dans les quelques semaines qui lui restent. DIRT 5 La version actuelle a clairement besoin de beaucoup de travail pour affiner un jeu de base relativement solide.

Heureusement, ce n’est pas dû à deux ou trois problèmes énormes – c’est plus de mort par mille coupures. Bien que l’expérience de base ait généralement l’air et se sent bien, de nombreuses modifications sont nécessaires pour la remettre à zéro.

Qu’est-ce que le DIRT 5 offre de prévisualisation?

Dans sa version préliminaire limitée du prochain épisode du coureur de rallye d’arcade, Codemasters n’a pas démontré une expérience de course simple. Au lieu de cela, il a donné un accès restreint à son mode Playgrounds, englobant Gate Crasher – construit pour les contre-la-montre, où les points de contrôle peuvent être traversés dans n’importe quel ordre avant d’atteindre la ligne d’arrivée – et le Gymkhana classique (mais souvent décrié), où vous esquivez, donut et dérive à la recherche de points.

L’aperçu de DIRT 5 a également donné une licence créative aux joueurs avec son mode bac à sable, où vous pouvez créer vos propres arènes dans l’un des deux contextes: le désert de Mesa Valley, en Arizona, ou sous le dôme d’un vaste stade au Cap, en Afrique du Sud. Alors que le choix de voitures était limité, toutes les catégories de voitures étaient proposées, des classiques du rallye rétro comme la Fiat 131 Abarth aux monstruosités des voitures de sprint.

Seule une poignée d’arènes pré-créées étaient disponibles, chacune jouant bien sur une gamme variée de véhicules. Chaque niveau et chaque voiture était un test passionnant, mais seulement après avoir maîtrisé les commandes, qui étaient étonnamment nerveuses. Cependant, et comme pour tout contenu généré par les utilisateurs, certains éléments se sont rapidement avérés problématiques. Souvent, les transitions entre le sol et les obstacles faisaient jaillir la voiture dans le ciel ou la renversaient sur le côté; certains éléments eux-mêmes semblaient impossibles à résoudre.

Même les niveaux proposés par Codemasters étaient sujets à des problèmes en fonction du placement des objets, mais certes, cela ajoutait parfois au plaisir. Sachant que chaque étape téléchargée a son propre classement pourrait permettre aux joueurs de créer des niveaux totalement idiots nécessitant des niveaux de compétence presque surhumains, et je l’approuve pour ma part. SALETÉ 5 donne vraiment une quantité ridicule de liberté.

Lorsque le flux est là – et, surtout, la bonne voiture est choisie pour la scène –SALETÉLes mécanismes de conduite d’arcade étaient délicieux. Les transitions entre terre et asphalte étaient divines, et s’il a fallu beaucoup de temps pour clouer les virages avec panache, je n’ai pas ressenti le même genre de satisfaction depuis Forza Horizon 4.

Choisissez votre propre aventure

La suite de création est l’épine dorsale de la variété de scènes de Playgrounds. C’est essentiellement une version moderne et sans grille du mode Create-A-Park de Tony Hawk’s Pro Skater 2, avec une limite apparemment inépuisable sur les articles que vous placez.

L’aspect du bâtiment est assez intuitif, bien que quelque peu étranglé par deux problèmes fondamentaux. Premièrement, le sélecteur d’objets – vous donnant accès à des rampes, des plates-formes, des obstacles et plus – n’était pas particulièrement visuel ou accessible, ce qui signifie que vous pouvez vous perdre dans sa série de sections sans icônes. Mais ce n’est qu’un petit reproche par rapport aux restrictions de zoom pendant le processus de création.

Bien que je sois sûr que la puissance de traitement peut empêcher de fournir des visuels fluides sur une vue plus large, l’incapacité à effectuer un zoom arrière est si frustrante que certains éléments sont presque impossibles à déployer avec précision. Les objets plus gros finissent par envahir le champ de vision au point que vous perdez votre sens de l’échelle; avoir une bonne idée du flux de votre création peut être atroce. Espérons que cela sera réglé à temps.

Des bosses sur la route

Mettre de côté les inévitables plantages de console et les écrans gelés – ils font partie intégrante des aperçus de pré-version, après tout – certains éléments de base du gameplay sont encore un peu… décalés.

Le plus important de ces problèmes est l’aspect du jeu. Après avoir vu à quel point Codemasters peut rendre des voitures comme F1 2020, DIRT 5 semble afficher chaque véhicule avec une superposition floue, ce qui leur donne l’impression que vous les imaginez dans un mirage. Les graphiques de mouvement des pneus sont également horribles – même si vous allez à 4 mph, ils scintillent et se déplacent comme si vous faisiez 90. Il y a aussi des problèmes évidents de synchronisation en V.

Mais si DIRT 5 repousse sa manipulation étrange, ses graphismes étranges de vallée et sa gravité imprévisible, il est presque certain que cela vaudra la peine d’attendre. Il semble également redonner une certaine identité à une série qui a glissé vers un anonymat relatif depuis Colin McRae: DiRT 2. DiRT 4 juste ressenti comme DiRT Rally 2.0 Lite.

Peut-être la décision de capitaliser le je dans DIRT signale une nouvelle direction. J’espère juste que c’est aussi amusant que son apogée de 2009. Et il vaut mieux avoir un Metro 6R4.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • Wagner Kit Complet Traitement du Bois Prêt à l'Emploi Avec 5L Insecticide Anti Termites Efficacité Garantie
    Kit d'injection pour charpente wagner :Ce Kit de traitement du bois est étudié pour la réalisation des traitements contre les termites et les insectes à larves xylophages (Capricornes, vrillettes, lyctus...) mais ...
  • QAZQA Applique d'extérieur moderne gris foncé 17,5 cm avec LED IP65 - Batt
    Commandé en semaine avant 20h, livré le lendemain! Livraison et retour gratuits. Ampoule incluse:Ja Spécifications: Fonctions supplémentaires:Pas dimmable Une lampe minimaliste, mais tellement atmosphérique. L'applique murale Batt LED peut être utilisée dans de nombreux domaines. Avec une valeur IP de 65,
  • Zenai Pack de 5 séances de flottaison d'1h chacune pour 1 ou 2 personnes à l'institut Zenai
    Une offre bien-être en solo ou duo pour se détendre et se relaxer loin du tumulte du quotidien
A lire :  Warner Bros Under Fire pour avoir breveté le système Nemesis