dans

Pourquoi la vidéo Bodycam d’Andrew Brown Jr. Killing ne sera pas publiée

Un juge de Caroline du Nord a rejeté une pétition d’une vingtaine de médias demandant que les images de la caméra corporelle montrant les événements qui ont précédé et pendant la mort d’Andrew Brown Jr. soient publiées.

Les policiers auraient ouvert le feu sur Brown alors qu’ils lui purgeaient un mandat le 21 avril.

Lors d’une autopsie indépendante, il a été révélé que Brown avait reçu cinq balles, dont une à l’arrière de la tête.

Pourquoi la vidéo bodycam des événements entourant la mort d’Andrew Brown Jr. ne sera-t-elle pas rendue publique?

Le juge de la Cour supérieure Jeff Foster a déclaré que la publication des séquences vidéo des quatre caméras corporelles des policiers impliqués dans la fusillade pourrait avoir un impact sur un procès potentiel.

«La confidentialité est nécessaire à ce stade pour protéger une enquête interne et criminelle active ou une éventuelle enquête criminelle interne», a déclaré Foster. « Le tribunal estime donc qu’il n’y a pas de motif valable pour faire droit à la pétition des pétitionnaires des médias et donc que cette pétition est respectueusement rejetée par le tribunal. »

Foster a également déclaré qu’il avait fondé sa décision en partie sur sa conviction que la publication des vidéos de la caméra corporelle pourrait menacer la sécurité des personnes présentes dans les images, semblant oublier que celles des images menaçaient déjà la sécurité de Brown de manière irréparable.

Peut-être que les officiers impliqués dans le meurtre n’auraient pas besoin d’un procès équitable si un procès équitable avait été accordé à Brown.

La décision a suscité la condamnation des avocats représentant la famille de Brown.

Et bien que le shérif Tommy Wooten se soit dit « déçu par la décision du juge » parce qu’il voulait que la vidéo soit rendue publique, la décision a également soulevé des questions sur ce que les autorités pourraient essayer de cacher.

La famille de Brown sera autorisée à voir davantage de séquences de la caméra corporelle dans les 30 à 45 jours, après que toute information susceptible d’identifier les agents impliqués aura été expurgée ou floue. Auparavant, on ne leur avait montré qu’un clip de 20 secondes de l’une des quatre caméras corporelles qui tournaient à l’époque.

L’avocat HP Williams, qui a déclaré être à l’audience représentant « des avocats et des clients qui ne voulaient pas être identifiés par crainte pour leur propre sécurité », a déclaré que lui et les parties anonymes pour lesquelles il était là pour parler « pensaient que la fusillade était justifié. »

Malheureusement, le public n’aura pas accès aux images qui pourraient nous aider à rendre ce jugement par nous-mêmes pendant au moins les 30 prochains jours, date à laquelle, dit-il, envisagerait de les publier si l’enquête est terminée.

La mort d’Andrew Brown Jr. a été qualifiée d ‘«exécution».

La famille de Brown et leurs représentants ont été autorisés à visionner un extrait de 20 secondes d’images de bodycam au début de la semaine, peu de temps après que les autorités aient déclaré l’état d’urgence à Elizabeth City en vue de l’indignation et des manifestations.

Les responsables semblent avoir une conscience claire de ce que serait la réponse aux images, ce qui ne fait que conforter davantage l’opinion du public selon laquelle le tournage ne doit pas avoir été justifié.

Après avoir visionné le clip, l’avocate de la famille Chantel Cherry-Lassiter a déclaré: «Soyons clairs; c’était une exécution. »Elle a ensuite critiqué le manque de transparence manifesté par les forces de l’ordre de la Caroline du Nord.

Les représentants de la famille Brown ont déclaré qu’il y avait au moins huit caméras différentes sur les lieux, y compris d’autres images de caméras corporelles, des images de dashcam et de vidéosurveillance dans la région, mais le clip ne provenait que d’une seule caméra.

En restreignant l’accès aux images, les responsables de la Caroline du Nord ont pu proposer leur propre récit sur les événements qui contredisent directement les témoignages et ceux qui ont visionné le clip de 20 secondes.

Le procureur du district du comté de Pasquotank, Andrew Womble, a déclaré que les agents avaient tiré lorsque la voiture que Brown conduisait s’était dirigée vers eux.

Le fils de Brown, Khalil Ferebee, qui était sur les lieux, et les avocats qui ont regardé les images ont déclaré que Brown n’avait commencé à partir pour sauver sa vie qu’après que les agents avaient ouvert le feu.

L’un des représentants de la famille a déclaré que Brown coopérait avant que les policiers ne commencent à tirer, mais qu’il a été forcé d’essayer de déplacer sa voiture pour éviter de se faire tirer dessus.

«Andrew Brown était dans son allée. Le camion du shérif l’a bloqué dans son allée pour qu’il ne puisse pas sortir de l’allée. Andrew avait les mains sur son volant. Il ne cherchait à rien; il ne touchait à rien; il ne jetait rien. Il avait les mains fermement sur le volant.

Les récits contradictoires de l’incident ne font que renforcer la nécessité de rendre publiques les images de la caméra corporelle. Il a déjà été décidé que les visages et les badges du shérif seront supprimés des images pour protéger leur identité, ce qui signifie qu’il n’y a aucune menace pour leur sécurité.

La Caroline du Nord a modifié les lois pour protéger les images de caméras corporelles.

Dans de nombreux États, les images prises sur les caméras corporelles portées par la police sont considérées comme des biens publics. Cependant, la loi de la Caroline du Nord exige l’approbation d’un juge pour publier les bandes.

Cette exigence a été promulguée en 2016 au cours des premières années du mouvement Black Lives Matter et de l’augmentation des protestations contre la brutalité policière.

Cependant, l’actuel gouverneur de la Caroline du Nord, le gouverneur Roy Cooper, a exprimé son désir d’inverser cette loi.

«J’ai continué à soutenir une modification de la loi qui présumerait que ce type de vidéos serait un dossier public et qu’un tribunal devrait intervenir et trouver une raison pour ne pas les rendre publiques», a-t-il déclaré.

La loi est entrée en vigueur une semaine seulement après que le service de police de Charlotte-Mecklenburg, sous la pression intense du public, ait publié des images de la mort par balle de Keith Lamont Scott.

La mort de Scott avait déclenché de nombreuses manifestations à Charlotte, beaucoup exigeant l’arrestation du policier impliqué dans la fusillade. Sa mort est également la dernière fusillade policière très médiatisée qui n’a pas nécessité une ordonnance du tribunal pour que la vidéo soit publiée.

La loi a atteint son objectif en protégeant les forces de l’ordre et en empêchant les manifestations contre les assassinats par la police, mais à quel prix?

Si les forces de l’ordre savent que leur identité et leur inconduite seront protégées, qu’est-ce qui les empêchera de tirer sur des hommes comme Brown à l’arrière de la tête, puis de se cacher derrière des images inédites?

Alice Kelly est une écrivaine vivant à Brooklyn, New York. Attrapez-la en train de couvrir tout ce qui concerne la justice sociale, les nouvelles et les divertissements. Suivre son Twitter pour plus.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • serax Pot de fleurs en faïence Urban Jungle pour usage intérieur - 17,5 cm - Aubergine
    Ce pot de fleur Urban Jungle est en faïence et a été conçu par Marie Michielssen. Le pot de fleurs est traité avec une fine couche imperméable à l'intérieur, mais cela ne garantit pas une étanchéité à 100 %. C'est pourquoi nous recommandons de ne pas planter directement dans le pot, mais d'utiliser la plante dans un pot en plastique ou un sac en plastique à l'intérieur. Des fissures peuvent survenir si la plante est plantée directement dans le pot.
  • Sony DVD Vidéo SONY DVPSR760HB
    Lecteur DVD SONY DVPSR760HB Vous êtes à la recherche d'un lecteur DVD performant et à petit prix " Ne cherchez plus, le lecteur DVD Sony DVPSR760HB répondra à tous vos besoins. Une qualité d'image appréciable Parfois la technologie peut nous dépasser... C'est pourquoi, Sony propose son lecteur DVD DVPSR760HB, au design très élégant et d'une facilité d'utilisation appréciable. Regardez vos films avec une qualité d'image proche de la HD n'a jamais été aussi facile avec le lecteur DVD Sony DVPSR760HB. Doté d'un convertisseur audio de 108 KHz et d'un décodeur sonore DTS, le lecteur DVD Sony DVPSR760HB vous fera passer des soirées DVD inoubliables grâce à des qualités sonores et audios que l'on apprécie tant. À savoir également que le Lecteur DVD Sony DVPSR760HB est doté d' 1 prise HDMI. De nombreuses compatibilités En plus d'être facile d'utilisation, le lecteur DVD Sony DVPSR760HB vous séduira de par ses nombreuses compatibilités de formats. En effet, le lecteur DVD Sony DVPSR760HB pourra accueillir des DVD vidéo et des DVD+R ou encore des DVD+RW. Également, ce lecteur est compatible avec les formats MJPEG1 et MJPEG4, de même que les CD audio, CD-R/RW ou encore les vidéo CD et super vidéo CD, qui pourront être écoutés via le lecteur DVD Sony DVPSR760HB. À noter enfin que le lecteur DVD Sony DVPSR760HB est garanti durant 2 ans.
  • Drawer Tte de lit en velours 150 cm vert d'eau
    Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ? Avec la tte de lit Macbeth en velours et son design épuré, votre lit sera rehaussé d'une touche déco chic et intemporelle ! Un style indémodable dont vous ne vous lasserez jamais !Composée d'une structure en bois de pin et contreplaqué, elle est garnie de deux couches de mousse : une premire de densité 50kg/m3, ainsi qu'une couche supérieure de densité 12kg/m3.Parfaite pour les lits de 140 cm, la tte de lit Macbeth fait 150 cm de long. Bonne nouvelle ! Elle existe également en version 170 cm pour les lits 160 cm.Pas séduit(e) par le style vintage du velours ? Découvrez la version tissu de notre tte de lit Macbeth, et sa couleur jaune acidulée !