dans

Pour l’instant, en version Beta. Tesla propose une conduite 100% autonome

Dans la course au lancement de véhicules 100% autonomes sur le marché, Tesla a déjà commencé à proposer, en version Beta, aux clients ce qui sera son système de conduite entièrement autonome, le Tesla Full Self-Driving. Cette situation inquiète cependant les autorités américaines, qui garantissent qu’elles suivent la situation de près.

La garantie a d’ailleurs été donnée dans des déclarations à l’agence de presse ., dans lesquelles la National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA), l’entité fédérale chargée de la sécurité routière, a également admis avoir été informée par Tesla des développements technologiques. que la marque nord-américaine a développé, afin de permettre une conduite 100% autonome.

Dans ces mêmes déclarations, la NHTSA révèle également que la technologie Tesla Full Self-Driving a déjà été appliquée aux véhicules Tesla de certains clients, pour la collecte de données et de résultats, pour un traitement ultérieur par la marque Palo Alto.

Cependant, bien qu’aucun problème n’ait été signalé jusqu’à présent, l’organisation assure qu’elle continuera à «surveiller de très près la nouvelle technologie» et que «nous n’hésiterons pas à agir dans le but de protéger le public contre risques inutiles pour votre sécurité ».

L’enjeu, selon la NHTSA, est le risque inhérent à la mise à disposition de versions Beta pour les clients, qui utilisent quotidiennement la voiture, dans laquelle, en cas de dysfonctionnement technologique, ils peuvent être blessés.

La position des associations

De plus, la décision de tesla a déjà été critiquée, à la fois par Partners for Automated Vehicle Education, une organisation qui comprend également certains des principaux constructeurs automobiles (Volkswagen, Daimler, Ford, GM et Toyota), et par les principales entreprises technologiques ( Argo AI, Aurora, Blackberry, Cruise, FLIR, Intel, Nvidia et Wayo), ainsi que par des groupes de consommateurs tels que la Consumer Technology Association ou SAE International.

A lire :  Galaxy Z Fold 2 au test d'endurance: l'affichage reste le plus gros point faible

Avec ce dernier, SAE International, défendant, même dans un communiqué, que «les tests sur la voie publique impliquent une énorme responsabilité, et l’utilisation de consommateurs non qualifiés pour valider des logiciels bêta dans ces types d’environnements n’est pas seulement dangereux, car incompatibles avec les directives existantes et celles qui sont les normes actuelles de l’industrie.

La défense de Tesla

Pour sa défense, Tesla a d’ores et déjà déclaré ne publier ce nouveau logiciel que pour une poignée de conducteurs qualifiés de spécialistes et prudents. Décision qui, d’ailleurs, est très différente de ce qui a été fait avec les mises à jour logicielles précédentes, qui ont été largement diffusées, dans certains cas, avec des résultats désastreux – comme ce fut le cas, par exemple, avec la fonctionnalité «Smart». Summon ‘, qui permet aux conducteurs de «conduire» leur Tesla en dehors de la cabine et en utilisant uniquement leur smartphone. Ce qui a abouti, dans certaines situations, à des accidents.

Commentant la polémique, le PDG de Tesla, Elon Musk, a rappelé que cette initiative permettra à la marque de collecter plus d’informations sur le fonctionnement de la technologie, qui seront par la suite utilisées pour améliorer le système.

En effet et selon Musk, si tout se passe bien et selon le plan, la technologie «Full Self-Driving» devrait pouvoir être commercialisée d’ici la fin de l’année. Bien que le gestionnaire révèle également, pour le moment, que le système ne sera pas publié gratuitement, mais coûtera 2000 € US, près de 1700 €.

A collecter, qui indique également aux utilisateurs de la version Beta, à partir du lundi 26 octobre prochain. D’autres marchés se profilent déjà à l’horizon.

A lire :  Le marché est peut-être en crise mais la BMW M ne veut pas savoir

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • Alpha conduite Code de la route accompagné avec enseignant en agence + accès plateforme online à l'auto-école Alpha conduite
    Un accompagnement professionnel pour des cours du code de la route en agence et en accès plateforme online
  • Alcyone Harmonie Une séance de méditation en conscience et en relaxation à l'institut Alcyone Harmonie
    Une séance visant à procurer détente, lâcher-prise et relaxation pour le bien-être dans un institut situé à Haguenau
  • BOSCH Ponceuse vibrante GSS 18V-10 version solo (machine seule) en coffret L-BOXX - BOSCH - 06019D0202
    Version solo: livrée dans valise L-BOXX mais sans batterie ni chargeur (à utiliser avec les batteries li-ion d'un autre outil sans fil 18V Bosch professionnel)La première ponceuse vibrante sans-fil une main BoschLa ponceuse vibrante sans-fil compacte : atteint tous les coinsSouplesse de travail dans toutes