dans

Pfizer fait un pas sur l’accélérateur et veut que son vaccin soit le premier à être homologué en Europe et aux États-Unis: qu’est-ce qu’une «autorisation d’utilisation d’urgence»

Pfizer fait un pas sur l'accélérateur et veut que son vaccin soit le premier à être homologué en Europe et aux États-Unis: qu'est-ce qu'une «autorisation d'utilisation d'urgence»

Aujourd’hui, Pfizer a annoncé que vous venez de soumettre la demande d ‘ »autorisation d’utilisation d’urgence » aux États-Unis et avez déjà entamé les procédures pour la faire également entrer Europe, Australie, Canada, Japon et Royaume-Uni.

Quelques jours après la guerre d’efficacité qui a éclaté entre la société pharmaceutique et Moderna, après avoir confirmé que le vaccin Oxford est également en marche et que le vaccin chinois est déjà utilisé, Pfizer veut tirer parti de son avantage relatif pour devenir le premier vaccin approuvé dans les pays occidentaux. Approuvé, oui, pour les «utilisations d’urgence».

Qu’est-ce qu’une «autorisation d’utilisation d’urgence»?

L ‘«autorisation d’utilisation d’urgence» (AUE) est une procédure abrégée qui permet à différentes agences pharmaceutiques d’autoriser la disponibilité et l’utilisation de contre-mesures médicales pour faire face aux urgences de santé publique. C’est, pour le dire d’une certaine manière, une voie rapide pour faciliter le développement de traitements vers lesquels se tourner lorsque la situation médicale se complique.

C’est donc quelque chose de presque adapté à cette pandémie. En réalité, certains médicaments ont déjà reçu cette autorisation au cours des derniers mois. Remdesivir, un antiviral conçu à l’origine pour Ebola, a reçu une AUE en mai. Ce cas particulier, et bien que l’OMS ait finalement recommandé de cesser de l’utiliser, nous permet de bien comprendre l’idée qui sous-tend les «autorisations d’utilisation d’urgence»: essayer de concilier sécurité et nécessité d’approches thérapeutiques. Certains n’ont pas tout à fait raison, comme le remdescivir; d’autres, comme de nombreux tests de diagnostic, ont été extrêmement utiles pour contrôler la pandémie.

A lire :  La fonctionnalité de type Instagram Stories de Twitter, Fleets, commence à être déployée pour tous les utilisateurs du monde entier: comment cela fonctionne

Sous cette logique, Les laboratoires pharmaceutiques qui travaillent sur le vaccin annoncent depuis des mois que, dès qu’ils le pourront, ils demanderaient ce type d’autorisation. Il a une logique métier, bien sûr. Non seulement parce qu’arriver en premier assure le prestige, les ressources et une bonne monnaie d’échange; mais parce que de nombreuses entreprises fabriquent déjà des lots du vaccin qu’elles ne pourront pas utiliser si elles n’obtiennent pas un certain type d’autorisation. Il a également une logique sociale, en ce sens que le vaccin se vend depuis des mois comme la bonne solution et l’obtenir est quelque chose de politiquement très doux. Ce qu’il y a plus de doutes, c’est si c’est la meilleure décision possible.

L’utilisation de cette voie pour les vaccins est cependant controversée. Certains experts en santé publique, comme le consultant international Clint Hermès, trouvent problématique pour les autorités sanitaires d’ouvrir cette porte. Jusqu’à la date, la FDA américaine n’a jamais émis d’AUE pour un vaccin civil Et bien qu’ils aient passé des semaines à essayer de concevoir un protocole pour ce faire qui ne soit pas insuffisant ou qui compromet l’intégrité des essais cliniques, il n’y a pas beaucoup de garanties de réussite. Hermès souligne également explicitement qu ‘ »un faux pas pourrait saper la confiance déjà délicate du public en tout candidat ». Après tout, la confiance n’est pas une ressource renouvelable.

Image | Wikimédia

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

Ufc 258: Uriah Hall Appelle Chris Weidman à Se Venger

UFC 258: Uriah Hall appelle Chris Weidman à se venger

The Mandalorian Chapter 12 – Old Friends, Returning Problems

The Mandalorian Chapter 12 – Old Friends, Returning Problems