dans

Parce que Google Drive, Apple iCloud et Dropbox sont dans le collimateur de l’antitrust

Les services cloud de Google, Apple et Dropbox sont parmi les plus utilisés au monde pour enregistrer et stocker des données en ligne, mais maintenant l’antitrust veut voir clairement certains aspects de leur fonctionnement. L’AGCM, l’autorité de la concurrence et du marché, l’a anticipée en annonçant qu’elle avait ouvert deux enquêtes sur les services Google Drive, Apple iCloud et Dropbox, à la fois pour prétendu pratiques commerciales déloyales que pour prétendu clauses abusives inclus dans les conditions contractuelles – pour un total de six affaires contre les trois multinationales de la Silicon Valley.

Les soupçons de l’antitrust

Les procédures ouvertes ne représentent pas de véritables actes d’accusation mais des enquêtes, au cours desquelles l’AGCM s’engage à collecter les éléments dont elle aura besoin pour comprendre si les services fournis enfreignent réellement les règlements au sujet des pratiques commerciales et de la protection des droits des consommateurs. L’un des deux soupçons est que les trois plates-formes collectent et utilisent les données des utilisateurs à des fins commerciales sans les communiquer de manière adéquate, ou en conditionnant indûment les consommateurs à accepter ces conditions; selon la thèse qui a poussé l’antitrust à entamer la procédure d’aujourd’hui, Dropbox pourrait également avoir rendu inaccessibles les informations sur les conditions, modalités et procédures de retrait des contrats proposés aux clients de ses solutions de stockage payantes.

Les enquêtes pour clauses abusives se réfèrent plutôt au fait que les entreprises dans leurs contrats ils déclinent plusieurs responsabilités sur la fourniture de leurs services: c’est-à-dire qu’ils peuvent les suspendre, les interrompre, modifier leur périmètre sans dans certains cas avoir à garantir l’intégrité des documents stockés en ligne. Selon l’Autorité antitrust, ces aspects déterminent pour le consommateur «un déséquilibre important des droits et obligations découlant du contrat» et méritent donc d’être approfondis.

A lire :  La fusée Virgin Orbit lancée depuis l'aile 747 déploie neuf CubeSats lors d'une deuxième tentative réussie

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • balenciaga Baskets Drive avec détails en mesh - Noir
    41-42-43-44-45 - Noir - Le couturier Cristóbal Balenciaga est né dans un petit village de pêcheurs basque en 1895 et s'installe à Paris en 1937 pour ouvrir une boutique au 10 avenue George V. Il a inventé le style du XXe siècle et ses costumes et robes chemise souples et légères sont toujours dans l’air du temps.
  • balenciaga Sneaker Drive avec détails en maille - Gris
    40-41-42-43-44 - Gris - Le couturier Cristóbal Balenciaga est né dans un petit village de pêcheurs basque en 1895 et s'installe à Paris en 1937 pour ouvrir une boutique au 10 avenue George V. Il a inventé le style du XXe siècle et ses costumes et robes chemise souples et légères sont toujours dans l’air du temps.
  • Modjo Vapors Jefferson Driver 50ml - Modjo Vapors- Genre : 40 - 70 ml
    Les e-liquides Modjo Vapors sont fabriqués en France !Explosif, c'est le terme qui qualifie les e-liquides Modjo Vapors par Liquidarom. Le Jefferson Driver en est l'exemple parfait, et il ne compte pas faire dans la dentelle. Que les amateurs de gourmandises se tiennent prêts, ce e-liquide à la cacahuète