dans

Observatoire de la mobilité d’Arval. Les flottes se dirigent vers l’électrification

Observatoire De La Mobilité D'arval. Les Flottes Se Dirigent Vers

Les entreprises choisissent de plus en plus d’électrifier leurs flottes et des solutions de mobilité alternatives. Telles sont les principales conclusions du dernier Baromètre Flotte, de l’Observatoire de la Mobilité d’Arval.

Le Fleet Barometer, de l’Observatoire de la mobilité d’Arval, est une étude annuelle sur la mobilité et la gestion de flotte dans les entreprises, réalisée par le Kantar.

L’objectif est de présenter les tendances du futur des flottes d’entreprise en termes de mobilité et de nouvelles technologies, en s’appuyant sur les comportements d’achat de flotte, les intentions d’achat et l’évolution de la mobilité des gestionnaires de flotte.

Cette étude, menée entre janvier et mi-mars 2020, était basée sur des entretiens avec 5600 gestionnaires de flotte de 20 pays. Sachant que le baromètre a toujours été basé sur les tendances à moyen et long terme, et même si le L’épidémie de Covid-19 est survenue peu de temps après l’enquête, elle ne peut avoir qu’un impact temporaire sur certaines des conclusions exprimées dans l’enquête.

Le baromètre 2020 soutient une nouvelle fois les intentions du marché en matière de développement de solutions de mobilité alternatives, où l’énergie et la télématique resteront fortement présentes à moyen et long terme.

Quatre grandes tendances

1 – Le passage aux véhicules électriques continue de s’accélérer

Bien que le diesel et l’essence demeurent des options importantes dans un proche avenir, le fait est que 61% des entreprises ont déjà mis en œuvre ou envisagent de mettre en œuvre des technologies alternatives au cours des trois prochaines années. Les plus cités seront les véhicules hybrides (HEV), les hybrides rechargeables (PHEV) et les véhicules exclusivement électriques (BEV).

A lire :  Les propriétaires de salles de cinéma appellent le Congrès à obtenir une aide immédiate
Le Brésil mène l’utilisation de véhicules électriques dans les flottes d’entreprises

34% des entreprises ont déjà implémenté une ou plusieurs de ces technologies alternatives. Le Brésil, avec 49%, est en tête, suivi de la Norvège (48%) et de la Hollande (47%). Pour les entreprises qui n’envisagent toujours pas de mettre en œuvre ces alternatives, les principaux obstacles sont le prix d’achat et le manque de bornes de recharge publiques. Le diesel devrait encore représenter près de la moitié des véhicules du parc au cours des trois prochaines années, et l’essence à 29%.

2 – Augmentation de la mise en œuvre de solutions de mobilité alternatives.

6 entreprises sur 10 ont déjà mis en place des solutions de mobilité alternatives pour leurs salariés. Le Brésil, la Turquie, la Suisse, l’Autriche et la Belgique sont les pays qui parient le plus sur cet aspect, avec au moins 7 entreprises sur 10 ayant déjà mis en place de nouvelles solutions.

À l’extrême opposé se trouvent les pays nordiques (Danemark, Finlande, Suède, Norvège), ainsi que la Pologne, l’Allemagne et l’Espagne, où moins de 60% des entreprises ont déjà mis en œuvre au moins une solution.

Les solutions déjà mises en œuvre se concentrent sur les transports en commun (33%), le partage d’une voiture entre salariés (28%) et le partage d’une voiture d’entreprise (19%). En revanche, l’utilisation de vélos et d’autres solutions deux roues sont les moins mises en œuvre (10%).

3 – Le leasing opérationnel comme principal mode de financement.

Le leasing opérationnel est la solution de financement préférée par 36% des entreprises et 43% des grandes entreprises, pour la gestion de leurs flottes de véhicules. Le principal mode de financement varie selon les pays, avec le leasing opérationnel le plus développé en Europe de l’Ouest: Allemagne (47%), Espagne (42%), Hollande (42%) et France (39%). Il existe également un fort potentiel de croissance, de la propriété à l’utilisation, en particulier au Brésil et en Italie.

A lire :  Les pneus de camion Triangle sont bien acceptés sur le marché

4 – Utilisation de la télématique

Le Brésil, la Russie et la Turquie sont en tête de l’utilisation de la télématique, pays où 37% des entreprises l’ont déjà implémentée dans leurs flottes, sans différence significative en ce qui concerne les voitures particulières ou les véhicules utilitaires légers. La pénétration de ces services connectés augmente avec la taille de l’entreprise (23% dans la plus petite et 54% dans la plus grande).

Le leasing opérationnel est la solution de financement privilégiée des entreprises pour gérer leur flotte de véhicules

La principale raison d’utiliser une solution télématique est de pouvoir localiser le véhicule (43%). Ensuite, il est également question d’améliorer l’efficacité opérationnelle (35%) et d’éviter l’utilisation abusive des véhicules (32%).

Pour les entreprises qui n’envisagent toujours pas la mise en œuvre de la télématique, les trois principaux obstacles sont liés au retour sur investissement (46%), à l’utilité des données (41%) et au fait qu’il n’y a pas suffisamment de ressources disponibles pour une gestion efficace des données (36%).

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

Pas De Chance Dans Le Parc D'attractions: Katie Price Se

Pas de chance dans le parc d’attractions: Katie Price se casse les pieds

Horizon Forbidden West Avec Des Tempêtes D'énergie Qui Peuvent Changer

Horizon Forbidden West avec des tempêtes d’énergie qui peuvent changer le monde