in

Nous venons de détecter la collision de trous noirs la plus massive jamais observée

C’est arrivé il y a 7000 millions d’années, mais la nouvelle vient de nous parvenir: un trou noir environ 66 fois plus massif que notre Soleil et un autre, un peu plus grand, avec environ 85 fois plus grand que notre étoile a commencé à s’approcher, tournant rapidement les uns autour des autres plusieurs fois par seconde, jusqu’à ce qu’ils se heurtent violemment faisant résonner l’Univers tout entier. Il s’agissait de la collision la plus massive que nous ayons jamais pu voir, mais pas seulement.

Parce que cette énorme fusion chaotique nous a permis d’observer, en plus, la naissance de l’un des objets les plus insaisissables de l’Univers: un trou noir de masse intermédiaire. Quelque chose que nous soupçonnions d’exister, mais que les scientifiques avaient pu trouver.

Un nouveau type de trou noir

Jusqu’à maintenant, les astrophysiciens n’avaient pu étudier que deux types de trous noirs: les stellaires, qui étaient entre cinq et 100 fois plus massifs que notre soleil, et les supermassifs, qui vivaient au centre des galaxies et étaient des milliards de fois plus gros.

Comme je l’ai dit, les astronomes étaient convaincus qu’il devait y avoir quelque chose entre les deux, mais jusqu’à présent, ils avaient été très insaisissables. Désormais, LIGO et Virgo ont pu identifier l’un d’entre eux (+). C’est une découverte vraiment passionnante car comble l’une des lacunes que l’astrophysique n’a pas pu combler.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂