dans

Notre réalité est une, mais nous devons la comprendre

Le bonheur est la recherche de chaque être humain sur Terre. Cet empressement à la recherche nous fait souvent ne pas voir à quel point nous finissons par nous saboter et ne pas voir la vraie nature de la réalité, qui produit le bonheur. Cet «aveuglement» est produit par notre vision erronée du fonctionnement des choses.

Nous sommes trompés dans la perception que les choses sont stables et rigides et que pour changer les choses, nous devons toujours changer la réalité. Dans ce texte, je veux parler du point principal qui aveugle notre vision. Comprenons d’abord comment nous pouvons fonctionner différemment puis parlons de ce manque de vision qui produit de la souffrance.

Une nouvelle perspective
Comment fonctionne notre réalité? Comment les choses fonctionnent? Ce sont des questions de philosophie et de physique. Des sciences qui cherchent à expliquer le fonctionnement de notre réalité. Non seulement eux, mais de nombreuses traditions orientales ont abordé cette question. Cependant, quelques observations approfondies nous suffisent pour voir la nature de la réalité à l’œuvre. Ne crois pas? Nous allons donc faire une pratique dans ce texte. Jetez un regard plus profond sur la réalité.

Première: Rien n’est éternel. Les choses changent et changent tout le temps. L’Univers est toujours en mouvement. Ce manque de compréhension des choses est ce qui cause la souffrance dans nos vies. Nous croyons qu’il y aura un lieu permanent qui nous apportera le bonheur. Que ce soit un travail, une nouvelle maison, une nouvelle relation, etc. Tout cela est transitoire et non statique. Tout passe et quand nous perdons ces choses, cela nous fait souffrir. Regardez autour de vous et voyez ce qui a changé ces dernières années. Toutes choses ont un temps de manifestation et de cessation. Nous souffrons parce que nous pensons que tout dure pour toujours. Ni la souffrance ni la joie ne durent éternellement, nous devons donc tirer le meilleur parti de chaque moment que nous aimons et donner un sens à chaque seconde de la nôtre sur cette planète. Cette signification ne vient pas du choix d’un endroit idéal, mais de la compréhension que l’endroit où vous vous trouvez actuellement est l’endroit où vous pouvez faire une différence. Nous devons être avec l’esprit et le cœur ici et maintenant.

A lire :  Le féminisme n'est pas à la mode, mais savoir s'imposer

Deuxième: nous sommes toujours en relation avec le monde et avec les gens. Autant que nous pensons que nous sommes des êtres individuels et isolés, ce n’est qu’une erreur. Nous sommes en contact avec l’air, l’eau et tout l’environnement. Si nous sommes éloignés du milieu, nous mourrons rapidement. Nous ne pouvons pas survivre sans eau, sans air, sans les êtres qui habitent notre organisme, sans les arbres et les plantes qui nous soutiennent. Nous sommes constamment connectés avec la nature.

De la même manière est le contact que nous avons les uns avec les autres. La connexion avec les gens se fait à plusieurs niveaux. De l’émotionnel au social. Regardez à quel point les actions des autres affectent nos vies. Des actions politiques aux actions sociales. Lorsqu’un être agit dans le monde, cela affecte la planète, ce qui à son tour nous affecte. Cette connexion montre seulement à quel point nous sommes proches et nous devons sortir de cette vision centralisée et erronée que nous existons indépendamment des autres.

Troisième: plus nous nous concentrons sur l’autocentrage, plus nous souffrirons. L’esprit fixé sur la vision centrée uniquement sur ses besoins en souffre inévitablement. C’est parce qu’il rompt avec la réalité de la nature, qui est ce lien profond. La personne croit qu’elle a besoin de se défendre et de ne s’occuper que du «moi». Mais ce «je» en vient à considérer que toutes choses sont permanentes et que le bonheur existe quelque part. Mais partout il y a du mécontentement. Parce que si nous arrivons à un endroit que nous croyons être notre bonheur, nous placerons nos attentes sur les choses et les situations. Les choses et les situations sont transitoires et sont toujours en mouvement. Lorsque les causes et les conditions changent, nous souffrons du changement, car nous ne comprenons pas que le mouvement fait partie de l’Univers.

A lire :  Il est temps de repenser le mode de vie

Le contraire est également vrai. Plus nous élargirons notre vision de la connexion avec le monde et avec les autres, plus nous comprendrons que le monde est cette connexion infinie avec les choses et que nous sommes plus grands que le «moi». Nous sommes grands et cette vision se termine par la ségrégation et la destruction de l’environnement, car comment pouvons-nous détruire ce que nous sommes?

Donnez-vous la chance d’élargir votre vision et de voir que le bonheur réside dans la prise de conscience que nous ne sommes pas simplement une personne dans un monde étrange. Nous sommes le monde, nous sommes cet être en relation avec l’autre. Voyez cette beauté, nous ne sommes pas seulement le «moi», mais le tout. Telle est notre réalité.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • Nous lui devons la liberté ! La main tendue de Jean-Paul II à l'est - Denis Lensel - Livre
    Catholicisme - Occasion - Etat Correct - Couv un peu abîmée, 4e marquée - Salvator GF - Grand Format - Structure Coopérative d'insertion à but non lucratif.
  • Lancôme lancome La vie est belle Intensément - Eau de Parfum -
    Le bonheur vit en chacun de nous. C'est éphémère, mais intense. Rapide, mais fort. C'est ici et maintenant. Vivez encore plus de bonheur avec La vie est belle Intensédepuis Lancômoi.  La vie est belle Intenseément offre un éclat chaleureux du sourire de cristal emblématique, orné de parfums intenses d'iris
  • Coffret Guillaume Canet 2 Films : Les Petits Mouchoirs Nous Finirons Ensemble [DVD]
    Contient : - Nous finirons ensemble (2019) : Préoccupé, Max est parti dans sa maison au bord de la mer pour se ressourcer. Sa bande de potes, qu'il n'a pas vue depuis plus de 3 ans débarque par surprise pour lui fêter son anniversaire ! La surprise est entière mais l'accueil l'est beaucoup moins... Max