dans

Megane eVision. Un crossover électrique pour succéder à la Renault Mégane?

Megane Evision. Un Crossover électrique Pour Succéder à La Renault

Inspiré par concept Morphoz le Renault Mégane eVision, bien que ce soit aussi un concept, il se rapproche beaucoup plus que nous ne pourrons le voir dans le modèle de production. A quelle distance?

Renault précise que la Mégane eVision représente déjà 95% de ce qui sera le modèle final, dont la production démarrera fin 2021, en France.

Mais pour l’instant, toujours en tant que prototype, la Mégane eVision se concentre sur sa carrosserie compacte – seulement 4,21 m de longueur, 14 cm de moins que la Mégane en vente – plusieurs premières et anticipe à quoi s’attendre du successeur de Mégane.

Et la première déduction que nous pouvons faire est que le successeur de la Renault Mégane devrait, très probablement, être un crossover. Une rumeur qui a circulé ces derniers mois que Mégane eVision confirme pratiquement. Selon les mots de Renault:

«Mégane eVision symbolise la réinvention d’un segment crucial chez Renault. Il représente l’avenir de la catégorie «compact», solidement ancré dans ses dimensions intérieures et son habitabilité. Mégane eVision perpétue l’histoire de Mégane, modèle phare de la gamme compacte Renault depuis 25 ans et la positionne résolument dans le monde moderne.

C’est la famille compacte typique, avec une berline deux volumes et cinq portes, mais «réinventée», comme le disait Luca de Meo, actuel PDG de la marque française: «la Mégane eVision réinvente la Mégane (…)».

A lire :  Mercedes-Benz pourrait lancer des modèles encore plus compacts

Le successeur de la Mégane est-il exclusivement électrique?

La plateforme CMF-EV où cette concept le siège est spécifique à l’électricité. Une plateforme conçue en collaboration avec Nissan, partenaire de Renault dans l’Alliance, où sera également basé l’Ariya, le nouveau SUV électrique de la marque japonaise. En fait, toute une famille de véhicules électriques est promise chez Renault sur la base du CMF-EV, avec lequel il détient déjà plus de 300 brevets déposés.

Renault CMF-EV

CMF-EV, la plateforme sur laquelle repose Mégane eVision.

Nous ne savons pas s’il sera ou non exclusivement électrique. Ce que l’on sait, c’est que les proportions qu’il présente ne sont possibles, précisément, que parce qu’il repose sur une plateforme dédiée aux tramways.

Comme vous pouvez le constater, l’avant de la Mégane eVision est plus court que d’habitude et l’empattement de 2,70 m (+4 cm que dans la Mégane actuelle) est assez généreux compte tenu du court 4,21 m de long (- 5 cm que la Volkswagen ID.3). Il permet aux roues de 20 pouces (245/40 ZR 20) de s’approcher des coins de la carrosserie, ce qui permet des dimensions de boîtier généreuses.

Renault Mégane eVision

Enfin, la largeur de 1,80 m annoncée est généralement celle que l’on trouve aujourd’hui dans une voiture familiale compacte et la hauteur de 1,55 m la laisse quelque part entre les voitures classiques et les SUV.

Toujours par rapport à ses proportions, et malgré les gènes du crossover (garde au sol accrue), Renault met en avant la faible hauteur de son nouveau modèle électrique. Conséquence de la batterie ultra-mince – seulement 11 cm de haut, la plus basse du marché, dit de Meo -, qui permettait d’optimiser les proportions et l’aérodynamisme.

Renault Mégane eVision

450 km d’autonomie, mais a le potentiel d’aller plus loin

La batterie elle-même a une capacité de 60 kWh, assurant une 450 km d’autonomie en cycle WLTP – Luca de Meo mentionne également qu’il existe un potentiel pour des versions avec encore plus d’autonomie.

Le moteur électrique propulsé par celui-ci est positionné à l’avant (traction avant) avec 160 kW de puissance, soit 218 ch, et 300 Nm de couple. Renault annonce même moins de 8,0s dans le classique 0-100 km / h et une masse de 1650 kg.

Il n’y a toujours pas d’images de l’intérieur, mais Renault promet, en plus de dimensions intérieures généreuses, une planche de bord aux lignes fluides et de faible épaisseur, ainsi qu’un intérieur modulable avec des rangements intégrés.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • Thule Barres de toit Thule WingBar EVO - RENAULT MEGANE II Break
    Thule WingBar EVO - moderne et presque silencieuxLe Thule WingBar EVO en aluminium léger pour votre RENAULT MEGANE II Break pose de nouveaux jalons grâce à son design en forme d'aile pour la réduction de l'énergie acoustique et de la résistance à l'air. À côté du design élégant, les barres de toit se
  • Thule Barres de toit Thule SlideBar - RENAULT MEGANE III Grandtour
    Thule SlideBar - innovant et manipulation simpleLe Thule SlideBar sont les seules barres de toit extensibles. Les barres peuvent être tirées sur les deux côtés du véhicule de 600 mm latéralement. Cela signifie que le côté de votre RENAULT MEGANE III Grandtour est protégé contre les dommages pendant le
  • Thule Barres de toit Thule WingBar EVO - RENAULT MEGANE III Grandtour
    Thule WingBar EVO - moderne et presque silencieuxLe Thule WingBar EVO en aluminium léger pour votre RENAULT MEGANE III Grandtour pose de nouveaux jalons grâce à son design en forme d'aile pour la réduction de l'énergie acoustique et de la résistance à l'air. À côté du design élégant, les barres de toit se
Dacia Spring Electric Arrive Dans Un An Avec 225 Km

Dacia Spring Electric arrive dans un an avec 225 km d’autonomie

Nicole Scherzinger 0.jpg

Nicole Scherzinger est-elle enceinte? Pourquoi les fans sont convaincus