dans

« Manifestations anti-américaines »: Trump voit Kenosha comme un « terrorisme domestique »

"manifestations Anti Américaines": Trump Voit Kenosha Comme Un "terrorisme Domestique"

A Kenosha, Wisconsin, un homme noir est abattu par un policier et deux personnes sont tuées dans les manifestations qui suivent. Le président américain Donald Trump visite la ville – et, comme prévu, ne trouve aucun mot de désescalade.

Le président américain Donald Trump s’est rendu dans la ville de Kenosha, qui a été secouée par des manifestations après qu’un policier a été abattu dans le dos d’un homme noir. Le convoi du président a été accueilli dans les rues par des manifestants contre le racisme et la violence policière, mais aussi par des partisans de Trump. Trump a examiné un magasin qui avait brûlé pendant les manifestations, dont certaines étaient violentes, et a rencontré des représentants des forces de sécurité et des entrepreneurs locaux.

Kenosha a été frappé par des émeutes qui étaient « dirigées contre la police et anti-américaines », a déclaré Trump. « Ce n’était pas une manifestation pacifique, c’était du terrorisme intérieur. » Trump a également promis 1 million de dollars pour soutenir la force de police locale et 4 millions de dollars pour reconstruire des entreprises à Kenosha. Tout l’État du Wisconsin recevrait 42 millions de dollars pour la sécurité publique.

Avant la visite, le maire de la ville et le gouverneur de l’état du Wisconsin, tous deux démocrates, s’étaient prononcés contre la visite du président. Ils ont averti que la présence de Trump pourrait aggraver les tensions.

« Mauvaise vue »

Les manifestations ont éclaté après que l’Afro-américain Jacob Blake, 29 ans, a été grièvement blessé lors d’une opération de police. Une vidéo montrait un policier suivant Blake autour d’une voiture avec une arme à feu. Lorsque Blake ouvre la portière du conducteur et se penche, des coups de feu sont tirés. La vidéo a suscité l’indignation dans tout le pays. Les membres de la famille Blake ont refusé de rencontrer Trump. Le président avait condamné à plusieurs reprises les violences commises par des radicaux présumés de gauche, mais a qualifié la vidéo de la fusillade de Blake de « mauvaise vue ».

A lire :  Négociations avec Microsoft: Trump fournit un ultimatum pour l'accord Tiktok

Deux personnes ont été abattues mardi la semaine dernière en marge des manifestations et un homme blanc de 17 ans a été arrêté comme suspect. L’adolescent, armé d’un fusil d’assaut, avait apparemment rejoint un groupe d’autodéfense autoproclamé qui prétendait protéger les entreprises contre les émeutiers.

Trump avait refusé lundi de condamner le comportement du jeune. Le président a plutôt déclaré que le jeune homme de 17 ans avait été lui-même agressé. Les critiques accusent Trump d’alimenter les tensions dans le pays de manière ciblée afin de pouvoir se mettre en scène dans la campagne électorale en tant que garant de la loi et de l’ordre.

.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • Terrorisme anti-américain d’Eisenhower à Trump A Chronicle Of The Threat And Response Volume II The Reagan And George H.w. Bush Administrations par...
    Volume J’ai examiné les politiques et les actions dans les administrations Eisenhower Kennedy et Johnson qui ont contribué à la création de ...
"call Of Duty: Guerre Froide Black Ops": Date De La

"Call of Duty: Guerre froide Black Ops": Date de la bêta pour PS4 fuite

Eiyuden Chronicle A Culminé Son Kickstarter Avec 4,5 Millions De

Eiyuden Chronicle a culminé son Kickstarter avec 4,5 millions de dollars levés