dans

Macron dit que la Turquie « n’est plus un partenaire » en Méditerranée et Ankara le qualifie d ‘ »arrogant »

Mitsotakis prévient Erdogan que s’il ne « reprend pas ses esprits », la Turquie fera face à des sanctions de l’UE

PARIS / ISTANBUL, 10 sept. (DPA / EP) –

La Turquie « n’est plus un partenaire » de la Méditerranée orientale, a défendu jeudi le président français Emmanuel Macron, quelques heures avant un sommet informel avec d’autres dirigeants des pays du sud de l’UE.

«Nous, Européens, devons être clairs et fermes, non pas avec la Turquie en tant que nation ou en tant que peuple, mais avec le gouvernement du président (Recep Tayyip) Erdogan», a-t-il souligné.

De l’avis du président gaulois, le gouvernement turc est plongé dans une « conduite inacceptable » par les perforations à la recherche de gaz dans les eaux revendiquées par Chypre, pour revendiquer une zone économique exclusive dans des eaux également revendiquées à cet effet par la Grèce et d’autres « provocations ».

« Nous voulons éviter toute escalade », a ajouté Macron, tout en soulignant que « éviter l’escalade ne peut pas signifier passivité ou acceptation ».

Face à cette intervention, le ministère turc des Affaires étrangères a publié un communiqué dans lequel il qualifie Macron d ‘«arrogant» et l’accuse de recourir à «d’anciennes réflexions coloniales».

Selon Ankara, le président français n’est pas en mesure de prendre des décisions sur les zones maritimes et ce que la France devrait faire à la place est de promouvoir la réconciliation et le dialogue.

« La position individuelle et nationaliste (de Macron) encourage les tensions et met en danger les grands intérêts de l’Europe et de l’UE », a insisté le département dirigé par Mevlut Cavusoglu.

A lire :  Macron rencontrera mardi l'opposition biélorusse Tijanovskaya

GRÈCE MENACES AVEC SANCTIONS

Pendant ce temps, le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis a menacé la Turquie de sanctions jeudi si elle « ne revenait pas à la raison » dans leur différend en Méditerranée orientale.

Dans un article d’opinion publié dans le journal allemand «Frankfurter Allgemeine Zeitung», il a fait valoir que les chefs d’État et de gouvernement de l’UE n’auront «d’autre choix que d’appliquer des sanctions efficaces».

« Nous avons besoin d’un dialogue, mais pas sous la menace d’une arme », a déclaré Mitsotakis, qui a demandé à la Turquie de revenir à la table des négociations. Selon le Premier ministre grec, si aucun accord n’est trouvé, la Cour internationale de justice (CIJ) devrait trancher.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • C'est plus grave que ce qu'on vous dit... - Pierre Larrouturou - Livre
    Document - Occasion - Bon Etat - Nova GF - Grand Format - Structure Coopérative d'insertion à but non lucratif.
  • Réponse à tout ! n°167 : Tout ce qu'il est plus économique de louer que d'acheter - Collectif - Livre
    Pratique - Occasion - Bon Etat - Réponse à tout - Revue - Structure Coopérative d'insertion à but non lucratif.
  • Plantronics Supra Plus Duo Wideband USB
    Plantronics Supra Plus Wideband Duo HW261N/DA  Le casque USB SupraPlus Wideband de Plantronics (HW251N)est optimisé pour Microsoft Lync, c'est à dire que les fonctions sont pré-paramétrées pour ce logiciel. Il est néanmoins compatible avec autres Softphones du marché mais n'est pas optimisé pour fonctionner