in

L’ouverture du bureau recréée avec Minions Cast

Les Minions sont presque là. Le prochain volet d’Illumination dans le Un moi méprisable la franchise, Minions : L’Ascension de Gru, sortira en salles le 1er juillet. Pour fêter ça, les réseaux sociaux comptent Le bureau ont réuni un croisement entre les deux rôles phares de l’acteur Steve Carrell à la fois sur petit et grand écran!

La vidéo est une recréation de l’ouverture de Le bureau, mais cette fois presque tout le casting a été remplacé par des Minions ! L’ouverture comprend certains des gags les plus mémorables de la série, l’agrafeuse dans le Jell-O, le déversement de piment et le malheureux incident avec le mannequin de RCR ! Le seul non-Minion du casting est Gru lui-même, qui remplace Michael Scott. C’est un clin d’œil intelligent et un croisement car Carrell joue ces deux personnages dans leur émission et leurs films respectifs !

FILM VIDÉO DU JOUR

C’est une vidéo que l’on voudra regarder encore et encore s’il est fan de l’une ou l’autre des propriétés. L’ouverture regorge d’œufs de Pâques amusants qui sont habilement cachés dans les arrière-plans. Ces clins d’œil incluent une bannière Villain-Con, « rétrécir la lune » sur le graphique linéaire, et même une photo de la famille de Gru dans son bureau !

De Michael Scott à Gru

Le bureau n’a pas besoin d’être présentée, la sitcom factice a été créée en 2005 et a duré neuf saisons au total, se terminant en 2013. Bien que la série ait mis du temps à trouver sa place et son public, elle est entrée dans l’histoire en tant que repère culturel. Alors que tout le monde a ses personnages préférés, Michael Scott était un favori des fans. Le personnage était une grande source de rires et de frustration pour contourner les responsabilités et jeter les employés sous le bus pour se couvrir. La performance inoubliable de Carrell lui a valu six nominations aux Primetime Emmy Awards ainsi qu’un Golden Globe Award du meilleur acteur en 2006.

Quant aux années 2010 Un moi méprisable, c’était un nouveau terrain pour Carrell. Alors que l’acteur avait déjà participé à des doublages pour l’animation (2008’s Horton entend un qui), c’était sa première fois dans un rôle principal. Mais selon l’homme lui-même, ces nouveaux terrains étaient également synonymes de plaisir et de liberté. En 2010, Carrell a parlé avec Collider des nouvelles expériences avec le personnage.

C’est amusant de se déchaîner et c’est intéressant lorsque vous essayez de créer un personnage en animation. C’est vraiment un effort collectif. Ce n’est pas comme si j’arrivais avec une idée singulière et que je commençais à la faire. J’ai vu l’oeuvre. J’ai parlé aux réalisateurs et aux scénaristes et j’ai eu une idée de ce qu’ils voulaient. Et puis, ce qui est génial, c’est que vous avez la licence pour vous lancer, et vous avez confiance que les éditeurs et les réalisateurs mettront ce qui est nécessaire. J’avais l’impression que ma description de travail à ce sujet consistait simplement à donner le plus large éventail possible, et à faire les choses petites, puis à faire sauter les portes sur d’autres prises parce que vous ne savez jamais ce dont ils vont avoir besoin, à un moment donné, en termes de narration du film.

Il ne fait aucun doute que Carrell aime ce qu’il fait, qu’il s’agisse de jouer un patron incompétent ou un méchant incompétent. Mais parfois, c’est amusant de laisser ces mondes entrer en collision, car vous pouvez vous retrouver avec des résultats fous et amusants. Le bureau et Un moi méprisable sont actuellement diffusés sur Peacock TV !

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂