dans

Lotus fait ses débuts cet été avec le dernier moteur à combustion?

Lotus devrait lancer cet été le dernier modèle avec un moteur à combustion, qui pourrait remplacer les Elise, Exige et Evora. Cependant, la nouvelle plate-forme électrique qui est en cours de développement avec Alpine, peut être vendue à d’autres marques pour amortir l’investissement dans le processus d’ingénierie.

Lotus s’apprête à lancer l’hypercar Evija et un SUV, mais la marque britannique de voitures de sport n’a pas encore abandonné les moteurs à combustion interne. Le dernier modèle Lotus arrivera cet été, selon Automotive News Europe, citant des sources proches du processus.

Les spécifications techniques sont toujours entourées de mystère, mais le PDG Phil Popham a déclaré à la publication que les prix se situeraient entre 55 000 livres (61 740 euros) pour la version de base et 105 000 livres (117 870 euros) pour la mieux équipée.

Sur la base de cette gamme de prix, Automotive News Europe spécule que les anciennes Elise, Exige et Evora pourraient être remplacées par ce nouveau modèle. La production devrait démarrer en 2022 et le PDG de Lotus estime qu’elle pourrait constituer la base d’une «croissance substantielle» de la marque.

Lotus admet également que le nouveau modèle est en cours de développement pour être vendu dans le monde entier, comme tous les futurs modèles de la marque, et avec de plus grandes possibilités d’être rentable aux États-Unis.

LIRE TROP
C’est Renaulution. Alpine et Lotus vont collaborer sur une nouvelle voiture de sport électrique

Phil Popham était rare en détails sur le nouveau modèle, mais il a ajouté qu’il aura une «architecture électronique moderne», permettant à Lotus de fournir plus de fonctionnalités de connectivité. La nouvelle voiture de sport sera construite sur une plate-forme conçue pour faciliter son utilisation au quotidien, notamment à l’entrée et à la sortie de l’habitacle.

A lire :  Un "désastre environnemental". La Fédération européenne détruit les PHEV dans les émissions

Lotus et Alpine pourraient abandonner une nouvelle plateforme

Automotive News Europe a également révélé que Lotus n’exclut pas la possibilité de vendre la nouvelle plate-forme de véhicule électrique qu’il développe avec Alpine à d’autres marques.

Le remplacement de l’A110, annoncé récemment avant son lancement officiel en 2025, reposera sur une nouvelle architecture de véhicule électrique qui sera également utilisée par un modèle Lotus.

Les deux marques à faible volume ont eu des discussions ces derniers mois sur le matériel et ne rejettent pas la possibilité de partager la plateforme avec des tiers.

La raison est simple: comme le segment des voitures de sport est petit et qu’il est difficile de vendre suffisamment d’unités pour couvrir les coûts d’investissement, l’un des moyens d’augmenter la rentabilité est de vendre la plateforme à d’autres marques. Cela permettra à Lotus et Alpine de récupérer une partie de l’investissement réalisé dans le processus d’ingénierie.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • Trotec Chauffage au fioul à combustion indirecte IDS 900
    Générateur d'air chaud au fioul haute puissance IDS 900.Le chauffage indirect au fioul le plus puissant de la série IDS a été conçu pour chauffer un ou plusieurs espaces. Il est équipé d'une chambre de combustion en acier spécial avec régulateur de débit assurant un haut degré d'efficacité.
  • LOTUS DETENTE Extension de cils avec la méthode de son choix à l’institut Lotus Détente
    Une session d’extension de cils à poser pour sublimer son regard dans le but d’avoir un regard glamour ou de star
  • Noué à la main. Origine: Persia / Iran Tapis Fait Main Tabriz 50 Raj Avec De La Soie 203X205 Carré Noir/Beige (Laine/Soie, Perse/Iran)
    Ces tapis sont fabriqués dans des ateliers de la ville de Tabriz, dans le nord-ouest de l’Iran. Un tapis solide et résistant avec un velours court et rugueux. Le décor peut être composé d’un médaillon central entouré d’arabesques, de saules pleureurs et de cyprès. Les quatre saisons, qui décrivent la vie du