dans

Liz Truss affirme que la loi sur la reconnaissance du genre n’est «  pas une priorité  » pour les personnes trans

La chef des égalités conservatrice, Liz Truss, a abandonné la réforme de la loi sur la reconnaissance du genre. (Toby Melville – Piscine WPA / Getty Images)

La ministre de l’Égalité, Liz Truss, a officiellement abandonné les plans visant à faire avancer les réformes visant à rationaliser le processus de la loi sur la reconnaissance du genre, malgré une consultation publique qui a trouvé un soutien massif du public.

Les résultats longtemps retardés d’une consultation publique de 2018 sur la reconnaissance du genre ont finalement été publiés mardi (22 septembre), confirmant un fort soutien aux efforts visant à rationaliser le processus de changement de genre juridique.

La consultation a attiré plus de 108 000 réponses, 80% des personnes interrogées étant en faveur de la dé-médicalisation du processus d’obtention d’un certificat de reconnaissance du sexe, et les trois quarts en faveur de l’abandon de l’obligation pour les personnes trans de fournir des «preuves» de vivre en leur sexe choisi.

Mais dans une déclaration ministérielle publiée parallèlement à la consultation, la ministre de l’Égalité, Liz Truss, a signalé que des réformes plus larges des lois sur la reconnaissance du genre ne se poursuivraient pas.

Liz Truss abandonne son projet de rationaliser la loi sur la reconnaissance du genre.

Liz Truss a écrit: «Nous avons examiné attentivement les questions soulevées lors de la consultation, y compris les changements potentiels à la loi de 2004 sur la reconnaissance du genre.

A lire :  Compromis sur le catalogue des amendes: Scheuer veut alléger les sanctions routières

«Le gouvernement est d’avis que l’équilibre atteint dans ce projet de loi est correct, en ce sens qu’il existe des freins et contrepoids appropriés dans le système, ainsi qu’un soutien pour les personnes qui souhaitent changer de sexe légal.

Au lieu de rationaliser les exigences de reconnaissance du genre par des réformes de la loi, Truss a promis de «mettre l’ensemble de la procédure en ligne» et de réduire les frais actuels de 140 € à un «montant nominal» non spécifié – citant une minorité de répondants trans qui ont déclaré que le coût était le principaux obstacles à la reconnaissance du genre, par rapport à la majorité qui a cité le processus bureaucratique.

Ministre des femmes et des égalités Liz Truss
Ministre des femmes et des égalités Liz Truss (Wiktor Szymanowicz / Barcroft Media via Getty Images)

Les militants demandent depuis longtemps que les lois britanniques sur la reconnaissance du genre, qui sont dépassées depuis 16 ans et ne correspondent pas aux meilleures pratiques internationales, soient modernisées.

Plus de la moitié des personnes trans ne demandent pas de certificat de reconnaissance de genre en raison du fardeau bureaucratique, du processus médicalisé et du manque perçu d’avantages. D’autres, comme les moins de 18 ans et les personnes non binaires, se voient refuser l’accès aux certificats de reconnaissance de genre.

Un certificat de reconnaissance de genre n’est pas nécessaire pour mettre à jour le sexe sur les documents d’identité tels que les passeports ou les permis de conduire, il n’a aucun lien avec l’accès aux espaces non mixtes, et il est illégal pour les entreprises d’en exiger un comme preuve de sexe.

Apparemment, les personnes trans doivent choisir entre avoir des droits et avoir des soins de santé.

Malgré les résultats de la consultation de la communauté trans qui a conclu que le processus GRA était «trop bureaucratique, long et coûteux», Truss a affirmé que la question n’était «pas la priorité absolue» pour les personnes trans.

A lire :  Le Mexique découvre une structure maya vieille de 3000 ans

Elle a plutôt cité une expansion déjà annoncée des cliniques d’identité de genre surchargées du NHS, semblant suggérer que le gouvernement est incapable de fournir les droits de la communauté trans et les soins de santé en même temps.

Truss a écrit: «Nous en sommes également venus à comprendre que la réforme de la reconnaissance du genre, bien que soutenue dans la consultation entreprise par le dernier gouvernement, n’est pas la priorité absolue pour les personnes transgenres. Leur préoccupation la plus importante est peut-être l’état des soins de santé trans.

«Les personnes trans nous disent que les listes d’attente dans les cliniques de genre du NHS sont trop longues. Je suis d’accord et je suis profondément préoccupé par la détresse que cela peut causer. C’est pourquoi nous ouvrons au moins trois nouvelles cliniques de genre cette année, qui devraient voir les listes d’attente réduites d’environ 1600 patients d’ici 2022.

«Le plein bénéfice des augmentations de capacité clinique que nous avons pu obtenir conduira à un plus grand choix de patients, des temps d’attente plus courts, une meilleure couverture géographique et un accès plus facile.

Les cliniques citées par Truss ne sont en fait pas nouvelles.

Un porte-parole du Bureau de l’égalité du gouvernement a confirmé RoseActualités les trois services de dysphorie de genre promis sont les cliniques pour adultes du Grand Manchester, de Londres et du Merseyside, qui ont été annoncées par le NHS il y a plusieurs mois et semblent totalement indépendantes des conclusions ou des priorités de Truss.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • Bio France Sur le Mékong - French Malaisien- Genre : 10 ml
    Un cours d'hydrographie asiatique, une leçon de bon goût, une démonstration de qualité, une recette de vape fruitée, c'est fou ce que ce e-liquide French Malaisien peut apporter en une bouffée ! Partez pour les eaux vives d'une recette tonique au bon goût d'agrume. Avec sa dominance de citron, le e-liquide
  • Cool N'Fruit Lady Pimiko 60ml - Cool N'Fruit- Genre : 40 - 70 ml
    Les e-liquides Cool N'Fruit sont fabriqués en FranceLa gamme Cool n Fruit fait parti de la sélection de l'enseigne Alfaliquid, l'une des marques les plus reconnues sur le marché de la cigarette électronique à l'heure actuelle. Les cocktails de saveurs que proposent cettte enseigne sont originaux et uniques,
  • Cool N'Fruit Golden Drizz 60ml - Cool N'Fruit- Genre : 40 - 70 ml
    Les e-liquides Cool N'Fruit sont fabriqués en FranceLa gamme Cool n Fruit fait parti de la sélection de l'enseigne Alfaliquid, l'une des marques les plus reconnues sur le marché de la cigarette électronique à l'heure actuelle. Les cocktails de saveurs que proposent cettte enseigne sont originaux et uniques,

Comment définir Gmail comme application de messagerie par défaut dans iOS 14

Le HP Pavilion 15 offre des performances Ryzen 4000 pour aussi peu que 600 €