in

L’humour de Cantinflas n’était pas du goût de tous les Mexicains

Ils ne trouvent tout simplement pas ça drôle. exister Mexicains qui ne sont pas attirés par l’humour qui a développé Mario Moreno ‘Cantinflas’, dont la marque de fabrique parlait beaucoup sans rien dire. Même s’ils ont tenté de se rapprocher de leur style, il n’y a aucune sympathie pour son travail au cinéma.



Ils sont aussi ces cinéphiles qui ont recours à la comparaison avec Germán Valdés, ‘Tin Tan’, comédien qui leur paraissait plus complet et authentique que ‘Cantinflas’. Cet exercice de comparaison est une constante pour définir qui a été le meilleur au niveau cinématographique dans notre pays.

Au détriment de Mario Moreno, ses critiques et détracteurs soutiennent que parmi ses personnages, il y a des justifications et des disculpations à des personnes douteuses de la vie réelle, telles que des fonctionnaires, des policiers et des prêtres. Que cela donnait une image différente de ce que les gens percevaient d’eux dans la réalité nationale était facteur de distance avec sa filmographie, donc avec son travail humoristique.



Un autre élément qu’ils désapprouvent est le discours moralisateur utilisé comme protagoniste d’histoires qui jugent ou condamnent des thèmes tabous de l’époque à travers des séquences ou des dialogues, par exemple : l’homosexualité, l’union libre et la libération sexuelle. En ce sens, ces positions ont eu leur présence pendant la période de ses films en couleurs.

Les avis considèrent que la transition du film du noir et blanc à la couleur a été dévastatrice à ‘Cantinflas’ vis-à-vis du public, notamment pour l’appréciation qu’il avait pour son personnage du peladito grâce à des films tels que il y a le détail, considéré même comme l’un des meilleurs de l’histoire cinématographique du Mexique.

Comme le temps passait, en dépit d’être un chouchou de la majeure partie de la population et avec des fans à l’étranger, ‘Cantinflas’ il ne vit pas dans le cœur de tous les Mexicains.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂