lundi, juin 24, 2024
AccueilSérie TV / FilmL'histoire derrière l'entrée de Bad Bunny dans "Narcos: México"

L’histoire derrière l’entrée de Bad Bunny dans « Narcos: México »

La troisième et dernière saison de « Narcos : Mexique« Explore l’ascension d’Amado Carillo Fuentes (José María Yazpik), mieux connu sous le nom de « Seigneur des cieux », après l’arrestation de Miguel Ángel Félix Gallardo. De plus, alors que les cartels nouvellement indépendants luttent pour survivre aux bouleversements politiques et à l’escalade de la violence, une nouvelle génération de barons de la drogue mexicains émerge.

PLUS D’INFORMATIONS: Tout sur Kitty Páez, le personnage sanguinaire de Bad Bunny dans « Narcos: México »

En plus de Joaquin ‘El Chapo’ Guzman, un autre personnage important dans ce nouvel opus de la série Netflix il est Arturo ‘Kitty’ Paez, qui faisait partie du groupe connu sous le nom de Narco Juniors, des adolescents des classes moyenne et supérieure de Tijuana qui traînaient avec des membres du cartel Arellano-Félix pour la gloire et le glamour.

La personne chargée d’interpréter ‘Kitty’ n’est ni plus ni moins que le rappeur et compositeur portoricain Mauvais lapin (Benito Antonio Martínez Ocasio), qui dès le début était très enthousiaste à l’idée de participer au projet populaire. Mais avez-vous eu ce rôle dans « Narcos : Mexique« ?

Arturo
Arturo ‘Kitty’ Páez, joué par Bad Bunny dans « Narcos: México, avec un pistolet à la main (Photo: Netflix)

L’HISTOIRE DERRIÈRE L’ENTRÉE DE BAD BUNNY DANS « NARCOS: MÉXICO »

Dans une interview accordée à TVLine, Carlo Bernard a raconté comment il considérait le célèbre chanteur comme faisant partie du troisième volet de la série de Netflix. « Quand nous écrivions la saison, ils m’ont dit que Mauvais lapin Je voulais être dans l’émission », a déclaré le showrunner qui a remplacé Eric Newman.

« Et je savais que c’était un gros problème parce que mon assistant était tellement excité. C’est alors que j’ai réalisé que nous devrions certainement faire cela. Nous devions essayer de trouver un moyen de comprendre son emploi du temps, et il était doué pour essayer de renverser la vapeur afin qu’il puisse passer autant de temps avec nous que possible.», a-t-il raconté.

Le résultat était meilleur que prévu. « C’était comme une façon amusante pour Bad Bunny de s’appuyer sur son charisme », a partagé Bernard. « Il était fantastique et il s’est bien amusé. L’ensemble du casting et de l’équipe a vraiment apprécié de travailler avec lui”.

Concernant les Narco Juniors, il a noté : «Nous parlons d’enfants riches d’écoles privées qui traînaient avec les Arellano dans les boîtes de nuit et qui étaient attirés par leur cercle. Il s’agissait d’enfants issus de familles très respectées, attirés par le mode de vie et devenus un aspect très violent de l’organisation Arellano. Ils traversaient la frontière et allaient à Beverly Hills pour faire du shopping et faire la fête et ils conduisaient des BMW, donc personne n’a pensé à les arrêter”.

Étant la dernière saison de « Narcos : Mexique« , Carlo Bernard »Je voulais que la série donne l’impression qu’elle fait encore de nouvelles choses, tout en livrant des choses sur la série que les gens aiment. J’essayais de trouver cet équilibre et d’introduire de nouveaux composants pour que le spectacle ne semble pas se répéter”.

Ramón Arellano Félix, Arturo
Ramón Arellano Félix, Arturo ‘Kitty’ Páez et Benjamín Arellano Félix dans la troisième saison de « Narcos: México » (Photo: Netflix)


45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. ?

Top Infos

Coups de cœur