dans

Les réalisateurs de « Downhill » Nat Faxon et Jim Rash expliquent pourquoi ils ont refait « Force Majeure » et réalisé des légendes de la comédie [Interview]


Cinéastes Nat Faxon et Jim Rash a pris un peu de temps pour s’asseoir avec / Film pour une entrevue téléphonique pour parler de leur nouveau film, Une descente.

Une descente créé au Eccles Theatre pendant le premier week-end du Sundance Film Festival 2020. Le film est le remake en anglais de la comédie noire suédoise Force majeure. En plus de diriger le film, Faxon et Rash ont co-écrit le scénario avec Jesse Armstrong. Une descente marque leur retour à Sundance pour la première fois depuis la création Le chemin, le chemin du retour en 2013. Le duo avait précédemment remporté un Oscar pour la co-écriture Les déscendants avec Alexander Payne.

Searchlight Pictures sortira le film en salles ce week-end.

Une descente marque votre première première Sundance depuis 2013 avec Le chemin, le chemin du retour. À quel point était-ce excitant de retourner à la montagne?

Nat Faxon: C’était fantastique. De toute évidence, Sundance occupe une place spéciale dans nos cœurs en raison de notre expérience avec Le chemin, le chemin du retour. Ce fut probablement l’une des expériences les plus passionnantes et enrichissantes de notre carrière. Donc, revenir et dans un endroit si accueillant pour filmer, c’était comme rentrer un peu à la maison.

Force majeure première à la critique en 2014. Quand vous êtes-vous intéressé à refaire le film en anglais?

Jim Rash: Eh bien, tout a commencé avec le désir de Julia Louis-Dreyfus et de Searchlight de travailler à nouveau ensemble. Ce sont eux qui ont commencé à flotter autour de l’idée d’une prise américaine. En fait, nous avons fini par nous asseoir avec eux pendant ce processus. Jesse Armstrong avait déjà commencé à l’adapter. Nous sommes en quelque sorte venus à la table et avons pensé que c’était une prise intrigante avec de la place pour différents personnages, les personnages de Julia et Will Ferrell étant des poissons américains hors de l’eau et connaissant certains des mêmes événements. Nous pensions qu’il y avait un monde dans lequel les Américains pouvaient vivre, alors nous avons sauté à bord.

A lire :  «Retour vers le futur: les photos musicales» révèlent le DeLorean sur scène, Dancing Doc Browns & More

Pouvez-vous nous parler de la réalisation de Will Ferrell et Julia Louis-Dreyfus?

Nat Faxon: Je pense que nous avons été confrontés à une tâche difficile en filmant ce film dans les montagnes et sur les pistes de ski. Lorsque vous luttez contre le temps et les températures froides et loin de tout type de zone de base, vous avez besoin de partenaires vraiment désireux et capables. Will et Julia étaient cela et plus encore. Ils étaient complètement prêts pour l’expérience. Leur talent est évidemment inégalé. Ce ne sont que de bonnes personnes. C’était un processus très collaboratif. Dès le début, nous savions tous quel genre de ton nous voulions pour le film. Ils étaient prêts à intervenir dès le premier jour.

Compte tenu de l’histoire de l’improvisation avec ce casting, les acteurs ont-ils eu la liberté d’improviser ou était-ce principalement le scénario?

Jim Rash: Nous allons en quelque sorte avec ce qui était sur la page. En ligne – c’était un grand endroit pour l’improvisation. Au milieu du film, il y avait une longue scène de prise entre eux et il y avait un moment qui se passait presque comme dans une pièce, donc dans un sens, c’était génial de faire la plus petite improvisation ou tout simplement d’improviser ce moment. Il y avait un peu de marge de manœuvre avec eux en quelque sorte avec ce qu’ils savent déjà.

Quel a été l’aspect le plus difficile du tournage du film?

Nat Faxon: Je dirais probablement juste les éléments. Il a fallu beaucoup de préparation et beaucoup de coopération et de volonté de la part de notre producteur en ligne et de notre équipe de production pour être simplement flexibles et agiles. Vous tirez sur des ascenseurs qui ne vous appartiennent pas. Vous tirez sur des gondoles qui ne veulent pas s’arrêter pour vous. Vous tirez sur le flanc d’une montagne où un taxi de neige vous dépose à 7h30 du matin et vous récupère à 4h30. Vous êtes dans les éléments et il vous suffit d’avoir une bonne préparation et des gens patients, ce que nous avons fait.

A lire :  La gamme Tribeca 2020 comprend «Le voyage en Grèce», «Le roi de Staten Island» de Judd Apatow, «Shirley» et plus encore

Vous avez tous deux remporté un Oscar pour la co-écriture Les déscendants. Comment arrivez-vous à rester ancré?

Jim Rash: Je ne sais pas si je dois être mis à la terre mais je …

Nat Faxon: J’ai mon restaurant – un restaurant primé aux Oscars – mais à part ça, je suis assez enraciné.

Jim Rash: Je pense que gagner un Oscar a été un immense honneur et un autre moment incroyable et une expérience hors du corps.

Projecteur acquis Le chemin, le chemin du retour en 2013 sur Sundance. Dans quelle mesure l’équipe Searchlight a-t-elle collaboré à la réalisation de ce film?

Nat Faxon: Extrêmement. Je pense que dès la toute première rencontre que nous avons eue, nous avons encore une fois, avec Will et Julia et nos producteurs, compris que le genre d’équilibre délicat entre le drame et la comédie. Ils étaient très favorables à cela depuis le début. Ayant travaillé avec eux sur Les déscendants et Le chemin, le chemin du retour, Je pense que nous avions là une belle sténographie et une bonne familiarité. Ils sont l’un des rares studios qui réalisent vraiment ce genre de films, nous sommes donc très chanceux de travailler avec eux sur ce sujet.

Cela vous a-t-il semblé un peu bizarre de regarder le générique d’ouverture et de ne pas voir Fox au-dessus du logo Searchlight?

Nat Faxon: Ça faisait. Je pense que nous avons été les premiers jamais.

Articles sympas du Web:

  • Coffret Pourquoi nous détestent-ils ? Saisons 1 et 2 DVD - DVD Zone 2
    De Juliette Arnaud - documentaire - Parution : 08/03/2018
  • Pourquoi nous détestent-ils ? DVD - DVD Zone 2
    De Alexandre Amiel avec Alexandre Amiel Amelle Chahbi Lucien Jean-Baptiste Henri de Lesquen Jérome Bourbon - documentaire - Parution : 04/05/2017
  • Nat & Form Ginkgo Biloba 200 gélules
    Description : Les gélules Ginkgo Biloba Nat & Form sont un complément alimentaire à base des feuilles de cet arbre qu'est le ginkgo biloba, à la force incroyable et utilisé depuis 4000 ans dans la médecine chinoise. Le ginkgo biloba : est naturellement source d'antioxydants, contribue à un bon équilibre

Kitty Green, directrice adjointe, sur la banalité du mal dans le drame en milieu de travail #MeToo [Interview]

La tour de l’horloge: l’amour était dans l’air tout au long de la flèche cette semaine