dans

Les partisans de QAnon sont-ils malades mentaux? De nouvelles données montrent des pourcentages élevés de maladies mentales diagnostiquées

Cela fait presque deux mois que les partisans de QAnon et d’autres extrémistes de droite ont pris d’assaut le Capitole le 6 janvier, mais nous en apprenons toujours plus sur le groupe marginal.

QAnon est connu pour le terrorisme, l’action radicale et les théories du complot. Maintenant, il semble qu’il y ait une autre caractéristique déterminante qui fusionne les membres de ce groupe: la maladie mentale.

De nouvelles données suggèrent que les membres de QAnon rapportent avoir des diagnostics de santé mentale à des taux significativement plus élevés que la population générale.

Des soutiens appropriés en santé mentale pourraient-ils être la solution pour mettre fin au militantisme extrême?

Qu’est-ce que QAnon?

À la base, QAnon est une théorie du complot qui prétend que l’ancien président Trump mène une guerre secrète contre les pédophiles élitistes adorateurs de Satan dans le gouvernement de gauche, les entreprises et les médias.

Le groupe a ses origines en 2017 lorsqu’un contributeur anonyme au babillard électronique 4chan a commencé à abandonner des théories infondées sur l’activité du gouvernement, affirmant posséder un niveau d’approbation de sécurité américain connu sous le nom de «autorisation Q.».

Depuis lors, diverses itérations et manifestations du groupe sont apparues dans des ramifications épousant un large éventail de théories souvent contradictoires.

Même les critiques les plus indulgents de QAnon ont pu voir que ces affirmations sans fondement sont créées dans l’esprit des personnes ayant des problèmes psychologiques, mais maintenant, de nouvelles recherches ont rassemblé les données pour le prouver.

Les membres de QAnon sont plus susceptibles d’avoir des maladies mentales

La Dre Sophie Moskalenko est tombée sur cette révélation en faisant des recherches pour son prochain livre, Pastels and Pedophiles: Inside the Mind of QAnon.

Dans les dossiers judiciaires obtenus après les attaques du Capitole, 68% des partisans de QAnon arrêtés ont déclaré avoir une maladie mentale diagnostiquée.

En revanche, seulement 19% de la population générale aux États-Unis a une maladie mentale diagnostiquée.

Les troubles signalés comprenaient le trouble bipolaire, le trouble de stress post-traumatique, la schizophrénie paranoïde et le syndrome de Munchausen par procuration – il s’agit d’un trouble psychologique qui amène un soignant à inventer ou à infliger une maladie ou une blessure à quelqu’un d’autre, souvent un enfant.

Moskalenko est l’auteur de plusieurs ouvrages sur la radicalisation et le terrorisme. Elle dit que même les autres extrémistes ne présentent pas les mêmes niveaux de maladie mentale que ceux observés chez les partisans de QAnon.

Comment les troubles psychologiques mènent aux théories du complot

Des recherches antérieures à l’attaque du Capitole montrent que ces troubles ont des liens cruciaux avec la vulgarisation des théories du complot.

Les personnes aux prises avec la dépression, le détachement émotionnel et celles aux prises avec le narcissisme sont plus susceptibles de croire et de faire avancer les théories du complot.

Les personnes qui manquent d’empathie et manifestent un comportement antisocial suspect sont également beaucoup plus susceptibles de souscrire aux théories du complot.

Le nombre de partisans de QAnon qui déclarent avoir des maladies mentales appuient davantage ces revalorisations et démontre également la véritable ampleur de la façon dont les groupes radicaux accumulent des membres en ciblant ceux qui sont déjà mentalement vulnérables.

Parmi les insurgés de QAnon ayant un casier judiciaire, 44% ont subi un traumatisme psychologique grave avant de se radicaliser. Ces traumatismes comprenaient des abus physiques ou sexuels sur eux-mêmes ou leurs enfants.

L’article continue ci-dessous

Un traumatisme comme celui-ci peut exacerber ou même provoquer une maladie mentale, ce qui, à son tour, rend de plus en plus difficile la remise en question ou le doute des théories du complot.

Ce que ces chiffres signifient pour l’avenir de QAnon

L’un des grands mystères de QAnon est de savoir comment un groupe qui offre très peu de preuves ou de faits a recueilli un tel suivi dévoué.

En révélant certaines des raisons pour lesquelles certains se sont penchés sur QAnon, les données offrent des informations vitales sur les ressources qui pourraient aider à décourager les gens de rejoindre le groupe à l’avenir.

Si nous pouvons fournir un soutien crucial en matière de santé mentale avant la radicalisation, les membres potentiels ne seraient peut-être pas aussi facilement socialisés dans ces groupes de conspiration.

Le but de cette recherche ne devrait pas être de faire honte aux partisans de QAnon souffrant de maladie mentale, ou à toute personne souffrant de maladie mentale d’ailleurs, mais plutôt d’offrir une solution à ce problème et à d’autres en élargissant l’accès aux soins de santé mentale.

Les États-Unis connaissent une crise de santé mentale où les cas augmentent mais pas les services de soutien. Cela pourrait être inextricablement lié à la vulgarisation de groupes de conspiration comme QAnon.

En répondant aux besoins de ceux qui souffrent de maladie mentale, pourrions-nous combler certaines des divisions entre la politique de droite et de gauche?

Alice Kelly est une écrivaine vivant à Brooklyn, New York. Attrapez-la en train de couvrir tout ce qui concerne la justice sociale, les actualités et les divertissements.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • VITRA tabouret WIGGLE STOOL (Naturel - carton/Panneaux en fibre dure)
    Avec sa série de meubles « Easy Edges », Frank Gehry a réussi à donner à un matériau aussi banal que le carton une nouvelle dimension esthétique. Bien qu’ils aient une apparence incroyablement simple, les « Easy Edges » ont cependant été conçus avec le soin de l’architecte et sont extrêmement robustes et
  • Gilles-Tooling 2D.GT Riser pour Moto Gilles
    Riser Gilles Tooling 2D.GT : Les pontets 2D.GT marquent un tournant en matière d'ergonomie sur la bécane. Grâce au réglage bidimensionnel de la hauteur et de la portée, ils sont la nouvelle référence sur le marché des pontets fonctionnels. Le diamètre de serrage par défaut s'élève à 28,6 mm, des écarteurs (n°
  • Gilles-Tooling 2D.GT Riser pour Moto Gilles
    Riser Gilles Tooling 2D.GT : Les pontets 2D.GT marquent un tournant en matière d'ergonomie sur la bécane. Grâce au réglage bidimensionnel de la hauteur et de la portée, ils sont la nouvelle référence sur le marché des pontets fonctionnels. Le diamètre de serrage par défaut s'élève à 28,6 mm, des écarteurs (n°