dans

Les océans n’oublient pas: bien qu’ils soient interdits depuis les années 80, ils prédisent que les aérosols refont surface après des décennies d’immersion

Les chlorofluorocarbures (CFC) ils font partie des aérosols chimiques qui ont contribué à créer le trou dans la couche d’ozone. En 1987, le Protocole de Montréal a interdit son utilisation à l’échelle mondiale, après avoir vérifié son impact sur notre atmosphère.

Depuis lors, les niveaux de CFC ont été considérablement réduits et l’atmosphère elle-même s’est rétablie. Mais toutes ces molécules n’ont pas disparu, les océans les ont absorbés. Et selon une récente étude du MIT publiée dans les Actes de la National Academy of Science, ils refont surface dans l’atmosphère à l’avenir, comme si un pays avait décidé de les rééditer.

Le processus inversé: les océans réémettent des CFC

L’océan et l’atmosphère sont maintenus dans une sorte d’équilibre. Lorsqu’il existe de nombreuses molécules solubles dans l’eau, comme ces CFC, ce sont les océans qui sont responsables de leur absorption. C’est ce qui s’est passé dans les années 80, lorsqu’un grand nombre de ces aérosols nocifs ont été émis.

Comme le monde a cessé de les produire, les océans en absorbent moins. Mais l’équilibre atteint un point où il sera inversé et, selon le MIT, les océans deviendront des émetteurs de CFC.

Trou dans la couche d’ozone en 2020. Image: ESA

La capacité d’absorption des océans est également affectée par le changement climatique, ce qui accélérera le processus, selon l’étude. Quand ce changement se produira-t-il? Selon les chercheurs, D’ici 2075, les océans émettront plus de CFC-11 dans l’atmosphère qu’ils n’en absorbent, émettant des quantités détectables d’aérosols d’ici 2130.

« Dans la première moitié du 22ème siècle, il y aura suffisamment de flux hors de l’océan pour on dirait que quelqu’un triche le Protocole de MontréalMais au lieu de cela, cela pourrait simplement être ce qui émerge de l’océan », explique Susan Solomon, professeur d’études environnementales au Département des sciences de la Terre, de l’atmosphère et des planètes au MIT.

« Pendant un certain temps, les émissions humaines ont été si importantes que ce qui est allé dans l’océan était considéré comme négligeable. Maintenant, alors que nous essayons de nous débarrasser des émissions, nous constatons que nous ne pouvons plus ignorer complètement ce que fait l’océan », poursuit Salomon. .

Les scientifiques estiment que les océans ont absorbé entre 5 et 10% de toutes les émissions de CFC-11 produit. Un niveau qui d’ici le milieu du siècle prochain aura atteint le point de saturation et les eaux de notre planète retourneront dans l’atmosphère ce qu’elles reçoivent depuis des années.

Les prochaines étapes de l’étude consistent à essayer d’améliorer votre prédiction et de déterminer comment ce changement se produira. Ongle émission d’aérosols des océans dont il faut tenir compte à l’avenir lors du calcul de l’état de l’atmosphère et de l’endroit où les différentes émissions peuvent se produire.

En Engadget | La question « trouble » de l’impact atmosphérique des lancements de fusées: encore à savoir et il vaudrait mieux prévenir

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • Inebios Fleur de Bach n°13 Gorse - Ajonc Bio 10ml
    La Fleur de Bach n°13 Gorse / Ajonc Bio de Inebios convient à ceux qui ont cessé de croire que l'on peut encore faire quelque chose pour eux et qui n'espèrent plus rien. Si on les en persuade, ou bien pour faire plaisir, ils peuvent essayer divers traitements, tout en assurant à leur entourage qu'il y a
  • Inebios Fleur de Bach n°3 Beech - Hetre Bio 10ml
    La Fleur de Bach n°3 Beech / Hetre Bio de Inebios convient à ceux qui veulent toujours tout améliorer autour d'eux, pour qui rien n'est assez bien et peut toujours être mieux. Ainsi, pourront-ils être plus tolérants, plus conciliants et ouverts aux différentes voies qu'emprunte tout être travaillant à la
  • Paulmann Spot LED encastrable pour salle de bains LED intégrée Paulmann Coin 93975 N/A 6.8 W fer (brossé)
    Les Coins sont des spots encastrables innovants et conviviaux qui conviennent aussi bien à l'équipement de nouvelles installations qu'au remplacement d'équipements existants. De forme particulièrement plate, ils s'intègrent dans les plafonds disposant d'un espace creux de 30 à 35 mm seulement. La...