in

Les modèles Galaxy S22 ne sont presque jamais équipés de puces AMD – plus avec Snapdragon 898

Après le lancement des Galaxy Z Flip 3 et Galaxy Z Fold 3, les prochains smartphones sont déjà dans les starting-blocks chez Samsung : les modèles Galaxy S22. Ceux-ci pourraient être particulièrement intéressants en raison des puces Exynos 2200 prévues avec une unité graphique AMD. Selon un leaker, cependant, les puces AMD ne pourraient être utilisées que dans quelques régions.

Le Leaker Tron récemment révélé dans un Discussion sur twitterque les modèles Galaxy S22 avec puces AMD ne seront probablement disponibles que sur quelques marchés sélectionnés. Le leaker n’a pas écrit lesquels ils sont. Apparemment, même la Corée du Sud, siège de Samsung, ne figurerait pas parmi les marchés sélectionnés. La plupart des modèles Galaxy S22 obtiendront probablement un Snapdragon 898 de Qualcomm.

Samsung est également aux prises avec des problèmes de production de masse de puces

La raison pour laquelle le Galaxy S22 ne sera disponible que sur certains marchés avec une puce AMD n’est pas due à de mauvaises performances. On dit que la performance est étonnamment bonne. Apparemment, l’Exynos 2200 peut même battre le processeur A14 d’Apple, a rapporté Sammobile.

La faute en est plutôt à la rareté mondiale des matières premières (en particulier du silicium), nécessaires à la production de puces. Pour le moment, la production en série de puces AMD n’est probablement pas possible, selon Phonearena.

Unités graphiques du Mali trop faibles face à la concurrence

Les unités graphiques AMD sur les processeurs Exynos offriraient probablement aux utilisateurs beaucoup plus de performances en termes de traitement graphique. Samsung équipe actuellement ses smartphones de leurs propres processeurs Exynos ou Qualcomms Snapdragon, selon la région. Les puces Exynos peuvent fondamentalement suivre celles de Qualcomm, mais l’unité graphique Mali est faible par rapport à celle du processeur Snapdragon.

Avec les unités graphiques AMD, Samsung pourrait même rivaliser avec les puces bioniques d’Apple. Comme Winfuture l’a signalé début juin, les nouvelles puces Exynos avec architecture AMD permettront même pour la première fois le lancer de rayons et l’ombrage à taux variable dans les appareils mobiles haut de gamme.

Avant que l’Exynos 2200 de Samsung ne puisse entrer en production en série, le constructeur devra cependant principalement équiper ses smartphones des puces du concurrent.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂