dans

Les États-Unis sont toujours ouverts aux négociations sur le nucléaire iranien après le rejet de l’Iran

L’administration Biden a déclaré dimanche qu’elle restait ouverte à des pourparlers avec l’Iran sur l’accord nucléaire de 2015 malgré le rejet par Téhéran d’une invitation de l’UE à se joindre à une réunion avec les États-Unis et les autres participants originaux à l’accord. Un haut responsable de l’administration a déclaré que les États-Unis étaient «déçus» du rejet, mais étaient flexibles quant au calendrier et au format des pourparlers et ont vu la décision de l’Iran de snober l’invitation européenne dans le cadre du processus diplomatique. Le responsable a déclaré que les États-Unis consulteraient les autres participants – la Grande-Bretagne, la Chine, la France, l’Allemagne, la Russie et l’Union européenne – sur la voie à suivre.

Le fonctionnaire n’a pas été autorisé à discuter de la question par son nom et a pris la parole sous couvert d’anonymat.

Plus tôt dimanche, l’Iran a refusé l’offre de pourparlers en disant que «le moment n’est pas venu» pour la réunion, à laquelle les États-Unis auraient participé en tant qu’observateur. L’Iran avait insisté pour que les États-Unis lèvent ou assouplissent les sanctions qui lui ont été imposées par l’administration Trump dans le cadre de sa «campagne de pression maximale» avant de s’asseoir avec les États-Unis. Le président Joe Biden a déclaré à plusieurs reprises que les États-Unis reviendraient sur l’accord dont son prédécesseur, Donald Trump, s’était retiré en 2018 seulement après que l’Iran aura rétabli son plein respect de l’accord.

« Compte tenu des positions et des actions des États-Unis / E3, le moment n’est pas venu pour la réunion informelle proposée », a déclaré le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères Saeed Khatibzadeh sur Twitter. Il a évoqué le soi-disant E3, qui comprend la Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne.

«Rappelez-vous: Trump n’a pas réussi à se rencontrer à cause de son échec Max mal avisé», a-t-il déclaré. «Avec les sanctions en place, il en va de même. La censure n’est PAS de la diplomatie. Cela ne fonctionne pas avec l’Iran. L’administration Biden a annoncé plus tôt ce mois-ci qu’elle accepterait une invitation de l’UE à participer à une réunion des participants à l’accord et a en même temps annulé une décision de Trump du Conseil de sécurité de l’ONU selon laquelle l’Iran violait de manière significative l’accord que toutes les sanctions de l’ONU avaient être restauré.

La décision de l’ONU a eu peu d’effet pratique car presque tous les membres de l’organe mondial avaient rejeté la détermination de Trump parce que les États-Unis ne participaient plus à l’accord nucléaire. Les responsables de l’administration Biden ont déclaré que le retrait de la détermination visait à montrer de la bonne volonté envers ses partenaires et dans le même temps avait assoupli les restrictions sévères sur les mouvements des diplomates iraniens postés à l’ONU séparément dimanche, le département d’État a condamné une attaque du week-end par l’Iran. a soutenu les rebelles yéménites sur l’Arabie saoudite, affirmant que cela compromettait les perspectives de paix. Parallèlement aux ouvertures vers l’Iran sur le front nucléaire, l’administration Biden a également annulé plusieurs décisions de la fin de l’administration Trump contre les rebelles soutenus par l’Iran au Yémen.

Le secrétaire d’État Antony Blinken a annulé la désignation de son prédécesseur selon laquelle les rebelles houthis étaient une «organisation terroriste étrangère», une décision qui, selon l’ONU et les groupes de secours, aggraverait encore la situation humanitaire déjà désastreuse au Yémen. En outre, l’administration Biden a décidé de mettre un terme à toute assistance offensive à l’Arabie saoudite pour sa campagne militaire contre les Houthis au Yémen. Les Houthis, cependant, ont intensifié leurs opérations dans le pays, poursuivant une offensive dans la province de Marib et lançant des attaques contre l’Arabie saoudite.

Samedi, les autorités saoudiennes ont déclaré avoir intercepté une attaque de missiles au-dessus de leur capitale et signalé que des drones chargés de bombes avaient visé une province du sud, la dernière d’une série d’attaques aériennes qu’elles ont imputées aux Houthis.

Le porte-parole du département d’État, Ned Price, a déclaré dimanche que les États-Unis «condamnaient fermement les attaques des Houthis contre les centres de population en Arabie saoudite». Il a déclaré qu’ils «menaçaient non seulement des civils innocents, mais aussi des perspectives de paix et de stabilité au Yémen» et a appelé les Houthis «à mettre fin à ces attaques flagrantes». «Les États-Unis restent attachés à leur partenariat de longue date avec le Royaume d’Arabie saoudite et à aider l’Arabie saoudite à défendre son territoire face aux attaques de groupes alignés sur l’Iran», a déclaré Price.

Vendredi, l’administration Biden a encore resserré les liens avec les Saoudiens lorsqu’elle a publié un rapport de renseignement déclassifié concluant que le prince héritier d’Arabie saoudite avait ordonné une opération pour capturer ou tuer Jamal Khashoggi, un journaliste du Washington Post et résident américain qui a été brutalement tué à l’Arabie saoudite. consulat en Turquie. L’Arabie saoudite a rejeté avec force les conclusions du rapport.

(Cette histoire n’a pas été modifiée par le personnel de 45Secondes.fr et est générée automatiquement à partir d’un flux syndiqué.)

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • Esprit n°269 : Les sciences sociales aux Etats-Unis - Collectif - Livre
    Information / Culture - Occasion - Bon Etat - écritures sur couv. - Esprit - Revue - Structure Coopérative d'insertion à but non lucratif.
  • Atlas for Men Lot de 4 Slips Unis L bordeaux
    Lot de 4 Slips Unis : Top confort, ces 4 slips aux couleurs classiques sont coupés dans un jersey uni (145 g/m² env.) souple et doux. Pour un maintien sans compression, ils sont montés sur une ceinture élastiquée sous tunnel et ils sont dotés d’un empiècement coque doublé. Finitions doubles surpiqûres. 98 %
  • Valebio Klamath 50 comprimés
    Le Klamath 20g est un complément alimentaire qui se compose d'une algue récoltée à l'état sauvage sur le lac Klamath dans l'Oregon aux Etats-Unis : le Klamath. Elle doit obligatoirement se développer dans un environnement sain qui combine : pureté de l'eau, Ph neutre et circulation de l'eau grâce à 17 chutes