mercredi, juillet 24, 2024
AccueilActualitéLes États-Unis battent un des derniers records qui leur résistait dans les...

Les États-Unis battent un des derniers records qui leur résistait dans les airs avec un vol de plus de 45h autour du globe

Avion ravitailleur américain bat le record d’endurance avec un vol de 45 heures autour du globe.

L’avion ravitailleur KC-46A Pegasus de l’US Air Force a réalisé un vol historique de 45 heures autour du monde, brisant ainsi le record d’endurance et démontrant les capacités impressionnantes de portée globale de cet appareil.

Lire aussi :

Un vol historique vers l’ouest

Le KC-46A Pegasus a accompli la première circumnavigation du globe vers l’ouest en 48 heures, une route reconnue comme plus difficile en raison de l’effet ralentissant du jetstream. Le vol non-stop, surnommé Projet Magellan, a commencé et terminé à la base aérienne de McConnell au Kansas, du 29 juin au 1er juillet.

Les Russes lancent le premier missile hypersonique depuis leur sous-marin dernière génération de classe « Arkhangelsk »

Défis et réalisations

Au cours de ce périple, le KC-46A a ravitaillé plusieurs avions, dont des bombardiers B-2 Spirit, des transporteurs C-17 Globemaster et des chasseurs F-15E Strike Eagles, ainsi qu’un autre KC-46. Cette mission a été conçue pour tester les limites de la portée et des capacités de l’appareil, ainsi que pour pousser les performances humaines à leur extrême.

Implications pour les opérations futures

Le capitaine Jacob Heyrend, chirurgien de vol de l’escadron 349 de ravitaillement aérien, était à bord pour veiller à la santé et à la sécurité de l’équipage. « L’objectif final de ce vol était de maintenir la sécurité et la santé de l’équipage, du vol et de la mission en tant qu’élément aéromédical », a-t-il déclaré.

Maximiser l’endurance des opérations

Le capitaine Cody Donahue, officier exécutif du groupe d’opérations 22, l’un des principaux planificateurs du vol, a souligné que les opérations d’endurance maximale sont essentielles pour surmonter « la tyrannie de la distance ». Selon lui, avec une journée de travail de 48 heures, il est littéralement possible de voler à travers le monde. Ce type de mission démontre comment des équipages relativement petits peuvent couvrir de vastes distances et est crucial dans un contexte de compétition entre grandes puissances.

Expérience et innovations

Pour Project Magellan, l’équipage du KC-46A, composé de quatre pilotes et de deux opérateurs de perche, a alterné les périodes de repos en utilisant les lits superposés intégrés à l’appareil. Donahue a ajouté que l’Air Mobility Command (AMC) envisage désormais de permettre à un équipage de quatre pilotes de fonctionner jusqu’à 48 heures.

Conclusion et perspectives

Ce vol record ne démontre pas seulement l’extraordinaire capacité de l’appareil à effectuer des missions de longue durée, mais aussi l’engagement continu de l’US Air Force à innover dans ses stratégies opérationnelles et à améliorer la préparation de ses équipages pour des opérations prolongées. Le Projet Magellan marque une avancée significative dans la capacité des équipages de l’AMC à opérer dans de nouveaux cadres stratégiques qui redéfinissent les opérations militaires aériennes modernes.

Insolite : Un robot capable de sauter plus haut que Big Ben !

Cet article explore l’importance stratégique et les implications techniques du vol record du KC-46A Pegasus, qui a établi une nouvelle norme en matière d’endurance aérienne et de capacités opérationnelles pour l’US Air Force.

Source : US Air Force

Top Infos

Coups de cœur