in

Les courriels montrent que la personne nommée par Trump plaide pour l’immunité des troupeaux: « Nous voulons qu’ils soient infectés »

Un ancien conseiller scientifique nommé par Trump a préconisé à plusieurs reprises d’utiliser «l’immunité collective» comme stratégie pour lutter contre le coronavirus.

L’ancien conseiller scientifique nommé par Trump, Paul Alexander, a plaidé pour «l’immunité des troupeaux» comme méthode de lutte contre la pandémie de coronavirus, a découvert Politico dans des e-mails récemment publiés.

Donald Trump, COVID-19Chip Somodevilla /

«Il n’y a pas d’autre moyen, nous devons établir un troupeau et il ne s’agit que de permettre aux groupes non à haut risque de s’exposer au virus. PERIODE », a déclaré le 4 juillet le conseiller scientifique de l’époque, Alexander, à son patron, le secrétaire adjoint de la Santé et des Services sociaux aux affaires publiques Michael Caputo, et à six autres hauts fonctionnaires.

« Les nourrissons, les enfants, les adolescents, les jeunes, les jeunes adultes, les personnes d’âge moyen sans conditions, etc. ont zéro à peu de risques … nous les utilisons donc pour développer un troupeau … nous voulons qu’ils soient infectés … », a ajouté Alexander, plaidant efficacement pour permettre la mort potentielle d’Américains à risque. L’immunologiste Kristian Andersen a rapporté que la stratégie tuerait entre 1 million et 2 millions de personnes aux États-Unis

« [I]Il se peut que ce soit mieux si nous ouvrions et inondions la zone et permettons aux enfants et aux jeunes d’être infectés « afin d’obtenir » une immunité naturelle … une exposition naturelle « , a écrit Alexander le 24 juillet au commissaire de la Food and Drug Administration, Stephen Hahn, Caputo et huit autres hauts fonctionnaires.

D’autres responsables gouvernementaux ont nié que l’immunité collective était une considération pour lutter contre le virus: «L’immunité collective n’est pas la stratégie du gouvernement américain en ce qui concerne le coronavirus», a déclaré le secrétaire du HHS, Alex Azar, devant le sous-comité du coronavirus de la Chambre le 2 octobre.

L’emploi d’Alexander au sein du ministère de la Santé et des Services sociaux a pris fin le 16 septembre.

[Via]

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

Back to Top
Close