in

Le vaccin Pfizer peut provoquer des maladies cardiaques, selon Anvisa

Photo/Image :

L’Agence nationale de surveillance de la santé (Anvisa) a publié une déclaration mettant en garde contre les cas signalés dans d’autres pays d’inflammation du muscle cardiaque et des tissus entourant le cœur chez les personnes immunisées avec des vaccins contre le covid-19 qui utilisent l’ARN messager, comme Pfizer/BioNTech .

Les épisodes ont été identifiés par les autorités sanitaires américaines. La principale instance du secteur dans ce pays (FDA, son acronyme en anglais) a souligné le risque de ces deux maladies (appelées myocardite et péricardite), notamment chez les personnes ayant reçu les deux doses.

Dans sa déclaration, Anvisa souligne qu’il n’y a eu aucun record de situations comme celle-ci au Brésil et que les risques de ce type d’événement sont faibles, étant contrebalancés par les avantages de la vaccination avec ces vaccins dans la lutte contre le covid-19.

L’agence maintient la recommandation d’utiliser Pfizer/BioNTech, le seul vaccin autorisé à ce jour qui utilise la technologie de l’ARN messager.

L’alerte de l’agence vise notamment à attirer l’attention des professionnels de santé pour qu’ils soient conscients de ces risques et agissent dans le diagnostic et le traitement, si ces types de complications sont détectés.

Les symptômes les plus courants, selon Anvisa, sont des douleurs thoraciques, un essoufflement, des palpitations ou des changements dans le rythme des battements cardiaques.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂