dans

Le vaccin contre le coronavirus de Moderna est très efficace, selon l’analyse finale

Le vaccin contre le coronavirus de Moderna est efficace à 94,1% dans la prévention du COVID-19 et à 100% dans la prévention des maladies graves, selon les résultats finaux annoncés par la société lundi 30 novembre.

Moderna prévoit également de déposer lundi une autorisation d’utilisation d’urgence (EUA) auprès de la Food and Drug Administration (FDA).

L’analyse finale était basée sur 196 cas confirmés de COVID-19 parmi les participants à l’essai, à la fois ceux qui ont reçu le placebo et ceux qui ont reçu le vaccin. Parmi ces cas, 185 étaient parmi ceux qui ont reçu un placebo et 11 étaient parmi ceux qui ont reçu le vaccin. Ces résultats confirment en outre que le vaccin COVID-19 de Moderna a un taux d’efficacité élevé; Une analyse de phase 3 initiale menée sur 95 participants avait révélé que le vaccin était efficace à 94,5%, a rapporté 45Secondes.fr.

En relation: Mises à jour en direct du coronavirus

Dans l’analyse finale, 30 des participants ont développé une maladie grave (dont l’un est décédé), mais tous les 30 étaient dans le groupe placebo, ce qui suggère que le vaccin est hautement protecteur contre une maladie grave. Moderna n’a signalé aucun problème de sécurité significatif.

Mais l’essai de phase 3 se poursuit et un comité de surveillance de la sécurité des données (DSMB) indépendant, nommé par les National Institutes of Health, continuera à recueillir des données de sécurité auprès des participants, selon le communiqué.

Après avoir vu ces résultats, «je me suis permis de pleurer pour la première fois», a déclaré le Dr Tal Zaks, médecin-chef de Moderna, à l’Associated Press. « Nous avons déjà, juste dans l’essai, déjà sauvé des vies. Imaginez simplement l’impact multiplié par les personnes qui peuvent obtenir ce vaccin. »

Le comité consultatif des vaccins et des produits biologiques connexes de la FDA se réunira probablement le 17 décembre pour discuter des données sur l’innocuité et l’efficacité de l’essai, selon le communiqué. Le 10 décembre, le comité se réunira pour discuter des données de l’essai clinique de phase 3 de Pfizer et BioNTech sur son vaccin contre le coronavirus, selon un communiqué de la FDA.

Moderna serait la deuxième entreprise à déposer une demande d’EUA pour son vaccin COVID-19, suivant de près Pfizer et BioNTech, qui ont déposé le 20 novembre. Moderna envisage de déposer une demande d’approbation d’urgence similaire appelée «marketing conditionnel autorisation « de l’Agence européenne des médicaments (EMA) lundi.

Les vaccins Pfizer et Moderna sont tous deux basés sur un messager génétique appelé ARNm qui ordonne au corps de développer des protéines de pointe (les molécules que le coronavirus utilise pour envahir les cellules humaines). Le système immunitaire apprend alors à reconnaître la protéine de pointe et construit des cellules immunitaires pour combattre le virus si le corps est un jour exposé. Les deux vaccins se sont maintenant avérés très efficaces pour prévenir le COVID-19.

Publié à l’origine sur 45Secondes.fr.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂