dans

Le Rwanda demande à la France d’extrader un suspect du génocide

KIGALI, 26 août (DPA / EP) –

Le gouvernement rwandais a émis un mandat d’arrêt international et a demandé à la France l’extradition d’Aloys Ntiwiragabo, considéré comme l’un des artisans du génocide qui a massacré quelque 800 000 personnes en 1994, pour la plupart des Tutsis.

Ntiwiragabo, 71 ans, ancien membre des services de renseignement rwandais, a été localisé à la périphérie de la ville française d’Orléans par le portail d’enquête Mediapart.

Le parquet rwandais a confirmé ce mercredi l’intention du gouvernement du pays africain de réaliser son transfert. «Étant donné qu’il est l’un des architectes du génocide, qu’il soit jugé à domicile est important car cela donne un sentiment de justice aux survivants après de nombreuses années», a expliqué un porte-parole du ministère public, Justin Nkusi.

La pétition Ntiwiragabo intervient trois mois après qu’un autre fugitif du génocide, Félicien Kabuga, a été arrêté près de Paris après un quart de siècle en fuite. Un tribunal international a autorisé sa remise au Mécanisme international résiduel des tribunaux pénaux, héritier de la Cour pénale internationale pour le Rwanda, aujourd’hui disparue.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • XXI n°10 : l'histoire à VIf : la France au Rwanda - Collectif - Livre
    Information / Culture - Occasion - Bon Etat - XXI - Revue - Structure Coopérative d'insertion à but non lucratif.
  • Le train des fous. 1939- 945. Le génocide des malades mentaux en France - Pierre Durand - Livre
    Déportation - Occasion - Etat Correct - Messidor GF - Grand Format - Structure Coopérative d'insertion à but non lucratif.
  • Saniteck vasque sur pied d angle gris
    Vasque sur pied d angle grise Idéale pour les espaces réduits , la vasque d angle vous séduira par son aspect satiné laissant apparaitre les grains de marbre. L entretien de cette vasque ne demande aucune attention particulière sauf bien evidement veiller à ne pas utiliser de produits