dans

Le Parlement européen reporte son retour à Strasbourg en raison de l’augmentation des infections à coronavirus dans la région

BRUXELLES, 8 sept. () –

La session plénière du Parlement européen de ce septembre, qui devait marquer le retour de l’institution à son siège à Strasbourg (France) après la crise du coronavirus, se tiendra enfin à Bruxelles la semaine prochaine, après que la région française ait Elle a été classée «zone rouge» en raison du niveau élevé d’infections et obligée de reporter le retour des députés européens.

« Le siège du Parlement européen est à Strasbourg, c’est une obligation inscrite dans les traités que nous voulons respecter », a déclaré le président du Parlement européen, David Sassoli, dans un communiqué publié pour annoncer que la session plénière du 14 au 17 septembre se tiendra à Bruxelles.

« Nous avons tout fait pour reprendre nos séances plénières comme d’habitude à Strasbourg, mais l’avancée de la pandémie dans de nombreux Etats membres et le passage dans la » zone rouge « du département du Bas-Rhin décidé par les autorités françaises nous obligent à reconsidérer le transfert. « , a raisonné le politicien italien.

C’est une décision qui «attriste» l’institution mais qui répond à la période «difficile» provoquée par la pandémie, y compris l’obligation de quarantaine que les députés européens et le personnel administratif du Parlement européen auraient dû remplir à leur retour à Bruxelles après la voyage à Strasbourg.

En tout cas, Sassoli a insisté sur le fait que la volonté du Parlement européen est de revenir dans la ville française, où l’activité parlementaire européenne a été suspendue en mars en raison de l’avancée du coronavirus.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂