in

Le nouveau « Texas Chainsaw Massacre » sera une exclusivité Netflix

La façon dont nous percevons actuellement le genre slasher a été davantage façonnée par les contributions de Tobe Hooper en 1974 avec « The Texas Chainsaw Massacre », une histoire sombre sur des adolescents traqués par une famille de cannibales sur les routes rurales du Texas.

Le film de Hooper a présenté pour la première fois au public Leatherface, un gars immense qui se retrouve avec ses victimes armés d’une tronçonneuse intimidante, qui reviendra terrifier le public avec un nouveau film, qui a été confirmé que Netflix a acquis les droits de sa distribution .

Vous pourriez aussi être intéressé par: Andrew Garfield nommé Spider-Man préféré d’Internet

Bien que « The Texas Chainsaw Massacre » soit une franchise d’un peu plus de cinquante ans, avec diverses suites et redémarrages, Hooper n’a réalisé que sa première suite, sortie en 1986. Le dernier volet de la saga vise à être une suite directe du film original, quelque chose de similaire à ce que David Gordon Green a fait avec « Halloween » en 2018.

Selon un nouveau rapport de The Hollywood Reporter, Netflix a acquis les droits de distribution de ce nouveau film qui reprendra l’histoire originale présentée par Tobe Hooper en 1974, mettant en scène une histoire dans laquelle David Blue Garcia, reconnu pour ses débuts avec le thriller « Tejano » sera le réalisateur, avec Fede Alvares comme producteur exécutif du film.

Vous pourriez aussi être intéressé par: The Batman : les premières impressions le désignent comme un film d’horreur

Alvares, connu pour son travail sur « Don’t Breathe » et le redémarrage de « Evil Dead », a précédemment décrit le film comme une sorte de « Old Man Leatherface », où nous verrons le personnage emblématique à la fin de sa vie. Bien que ce ne soit pas pour cela qu’il faille s’attendre à ce que le film n’ait pas la même intensité et la même violence que l’original. Il n’y a pas encore de date de sortie confirmée.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂