dans

Le nouveau lot d’idées technologiques de l’espace sauvage de la NASA comprend le concept de retour d’échantillons Titan et plus

La dernière flotte d’idées d’exploration lointaines de la NASA comprend des projets qui pourraient un jour renvoyer des échantillons de la lune de Saturne Titan, permettent aux astronautes de faire l’expérience de la gravité artificielle dans l’espace ou d’envoyer des quantités stupéfiantes de données planétaires sur Terre.

L’agence a annoncé les derniers récipiendaires du Concepts avancés innovants de la NASA programme, qui examine les premières idées pour explorer l’univers. Alors que bon nombre de ces projets peuvent durer des décennies après le lancement, la NASA et les groupes apparentés peuvent utiliser certaines des idées dans les programmes futurs.

Le tour de cette année fournit aux récipiendaires de la phase I jusqu’à 125 000 € chacun pour la recherche préliminaire. Ceux qui remplissent leurs conditions peuvent demander une subvention de phase II après neuf mois. Le programme fournit généralement jusqu’à 500 000 € chacun pour les bénéficiaires de la phase II et 2 millions de dollars chacun pour la phase III.

En rapport: Missions de Vénus? Sondes interstellaires? Voici 18 idées de technologie spatiale sauvage que la NASA étudie

« Il y a un nombre écrasant de nouveaux participants au programme cette année », a déclaré Jason Derleth, directeur du programme NIAC, dans un déclaration du Jet Propulsion Laboratory (JPL) de la NASA. « Tous les chercheurs, sauf deux, sélectionnés pour les prix de la phase I seront des nouveaux récipiendaires de subventions du CANI, ce qui montre que les premières opportunités de la NASA continuent d’engager de nouveaux penseurs créatifs de tout le pays. »

Le NIAC a été créé en 2011 à la suite d’un programme précédent appelé NASA Institute for Advanced Concepts.

Vous trouverez ci-dessous la liste complète des récipiendaires de la phase I de 2021; les brèves descriptions sont tirées directement de chaque projet pages d’expérimentation individuelles sur le site Web du CANI.

Système de modification adaptative (RAM) Regolith pour prendre en charge les atterrissages planétaires extraterrestres précoces (et les opérations): Le projet de Sarbajit Banerjee du Texas A&M Engineering Experiment Station étudiera le renforcement sélectif et la fusion des matériaux de surface lunaire.

Explorer Uranus à travers SCATTER: Activité ChipSat / CubeSat soutenue par rayonnement électromagnétique transmis: Le projet Sigrid Close de l’Université de Stanford étudiera la capacité d’un vaisseau spatial parent à transmettre de l’énergie et à manipuler à distance un petit vaisseau spatial sonde à l’aide d’un émetteur laser.

A lire :  Exigences pour qu'une planète soit habitable expliquée - 45S

Exploration d’arc ablative pour l’utilisation in situ des ressources: Amelia Greig de l’Université du Texas, le projet d’El Paso comprendra l’extraction et la collecte d’eau en parallèle avec autant d’autres matériaux locaux que possible. L’ablation d’un matériau de surface à l’aide d’arcs électriques crée des particules ionisées libres qui peuvent être triées par masse en groupes de matériaux et transportées vers un collecteur approprié par des champs électromagnétiques.

Structures spatiales à l’échelle du kilomètre à partir d’un seul lancement: Zachary Manchester du projet de l’Université Carnegie Mellon relève le défi de produire une gravité artificielle proche de 1g [Earth’s gravity] pour les astronautes, une structure à l’échelle du kilomètre est nécessaire. Il s’appuiera sur les progrès récents des métamatériaux mécaniques pour concevoir des structures déployables légères avec des taux d’expansion sans précédent.

PÉDALES: Réseau de dipôles à expansion passive pour le son lunaire: Le projet de Patrick McGarey du JPL comprendra une série de dipôles discrets qui, grâce à des combinaisons uniques et au couplage de dipôles courts en de plus grands, étend la résolution effective de la sous-surface lunaire en permettant des fréquences et des profondeurs variables.

Démonstrateur robotique autonome pour le forage profond (ARD3): Quinn Morley du projet de Planet Enterprises testera un système de forage autonome qui utiliserait un Rover de type persévérance comme foreuse. La stratégie de forage ne repose pas sur les câbles; au lieu de cela, des robots autonomes montent et descendent le trou de forage de manière autonome. Ces robots sont surnommés «borebots».

Intercepteur d’objets extrasolaires et retour d’échantillons activés par des batteries radio-isotopes compactes et ultra puissantes: Christopher Morrison d’UltraSafe Nuclear Corp. – Le projet Space étudiera une conception de vaisseau spatial compact radio-isotope-propulsion électrique alimenté par une nouvelle batterie atomique rechargeable. Un vaisseau spatial propulsé par cette technologie pourra rattraper un objet extrasolaire, collecter un échantillon et revenir sur Terre dans un délai de 10 ans.

A lire :  Les éruptions enflammées de l'Etna vues de l'espace (photos satellite)

Puissance planaire atomique pour l’exploration légère (APPLE): Joseph Nemanick de The Aerospace Corp. étudiera une architecture habilitante pour les missions du système solaire profond sur des plates-formes spatiales de faible masse et de transit rapide. Le véhicule intègre un système d’alimentation longue durée, capable de puissance de pointe, rechargeable et modulaire avec propulsion solaire à voile.

Un retour d’échantillons Titan utilisant des propulseurs in situ: Steven Oleson, du projet du Centre de recherche de la NASA Glenn, explorera une mission de retour d’échantillons de Titan proposée en utilisant des propulseurs volatils in situ disponibles à sa surface.

ReachBot: petit robot pour les grandes tâches de manipulation mobile dans les environnements de grottes martiennes: Marco Pavone du projet de l’Université de Stanford testera un robot d’exploration et d’ancrage de longue portée, qui réutilise des rampes extensibles pour une manipulation mobile, est déployé pour explorer et échantillonner des terrains difficiles sur des corps planétaires, avec un accent clé sur Mars exploration.

FarView – Un observatoire radio lunaire de la face éloignée fabriqué in situ: Le projet de Ronald Polidan de Lunar Resources, Inc. consistera en une étude de bout en bout au niveau du système sur la façon de construire un très grand observatoire radio à basse fréquence, « FarView », sur la face arrière lunaire en utilisant des matériaux de régolithe lunaire.

FLOAT – Lévitation flexible sur une piste: Ethan Schaler du projet JPL étudiera le premier système ferroviaire lunaire, qui fournira un transport de charge utile fiable, autonome et efficace sur la Lune. Il utilise des robots magnétiques non alimentés qui lévitent sur une piste de film flexible à trois couches.

NAGE – Détection avec des micro-nageurs indépendants: Ethan Schaler du projet de JPL étendra considérablement les capacités des missions robotiques d’accès à l’océan de classe d’accès souterrain Europa et augmentera considérablement leur probabilité de détecter des preuves d’habitabilité, de biomarqueurs ou de vie.

Faire du sol pour les habitats spatiaux en semant des astéroïdes avec des champignons: Jane Shevtsov, du projet de Trans Astronautica Corp., créera un sol à partir de astéroïde matériau, en utilisant des champignons pour décomposer physiquement le matériau et dégrader chimiquement les substances toxiques.

A lire :  Des lapins déterrent des artefacts vieux de 9000 ans sur `` Dream Island ''

Light Bender: Charles Taylor du projet du centre de recherche de Langley de la NASA utilisera l’optique du télescope Cassegrain comme principal moyen de capturer, concentrer et focaliser la lumière du soleil. Une deuxième innovation clé est l’utilisation d’une lentille de Fresnel pour collimater cette lumière pour la distribution à plusieurs utilisateurs finaux à des distances d’un kilomètre (0,6 mile) ou plus sans pertes substantielles.

Système solaire Pony Express: Joshua Vander Hook, du projet de JPL, étudiera un géomètre planétaire mondial, multispectral et haute résolution soutenu par des visites régulières d’un réseau de satellites cycleurs pour récupérer des pétabits de données pour le transit vers la Terre.

Suivez Elizabeth Howell sur Twitter @howellspace. Suivez nous sur Twitter @Spacedotcom et sur Facebook.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • Tesa Calfeutrer Joint D Portes & Fenêtres Comble espaces Importants 6m x 9mm x 8mm brun
    + D'infos Aujourd'hui, Tesa Est L'un Des Leaders Mondiaux Dans Le Secteur Des Adhésifs. L'histoire Du Succès De Tesa N'est Pas Uniquement Liée Aux Idées Innovantes, À La Qualité Et Au Progrès Technologique. Les Autres Facteurs Influents Concernent La Prise De Responsabilité Vis-à-vis Des Personnes Et De
  • Tesa Calfeutrer Joint D Portes & Fenêtres Comble espaces Importants 6m x 9mm x 8mm blanc
    + D'infos Aujourd'hui, Tesa Est L'un Des Leaders Mondiaux Dans Le Secteur Des Adhésifs. L'histoire Du Succès De Tesa N'est Pas Uniquement Liée Aux Idées Innovantes, À La Qualité Et Au Progrès Technologique. Les Autres Facteurs Influents Concernent La Prise De Responsabilité Vis-à-vis Des Personnes Et De
  • Kasalinea Chaises de bar marron NEVIS 2, lot de 4-L 45 x P 50 x H 90 cm- Marron Marron
    La chaise haute marron NEVIS 2 est une chaise de bar confortable avec un dossier incurvé pour une position d'assise optimale. A avoir absolument chez vous autour d'une table haute ou de votre espace bar !