dans

Le nouveau coronavirus est vraiment saisonnier, selon une étude

Les températures chaudes et les climats tropicaux peuvent vraiment aider à réduire la propagation du COVID-9, suggère une nouvelle étude.

L’étude a révélé que les endroits avec des températures chaudes et de longues heures d’ensoleillement – tels que les pays proches de l’équateur et ceux connaissant l’été – avaient un taux plus faible de cas de COVID-19, par rapport aux pays plus éloignés de l’équateur et à ceux connaissant un temps plus froid.

Les résultats ont été maintenus même après que les chercheurs aient pris en compte d’autres facteurs qui pourraient affecter à la fois la propagation du COVID-19 et le nombre de cas signalés, tels que le niveau d’urbanisation d’un pays et l’intensité des tests de COVID-19.

Pourtant, les auteurs soulignent que leurs résultats ne signifient pas que le temps d’été éliminera le COVID-19; mais cela peut donner aux gens une longueur d’avance contre la maladie.

« Nos résultats n’impliquent pas que la maladie disparaîtra pendant l’été ou n’affectera pas les pays proches de l’équateur », ont écrit les auteurs dans leur article, publié le 27 avril dans la revue. Rapports scientifiques. « Plutôt, les températures plus élevées et les UV plus intenses [ultraviolet] les radiations en été sont susceptibles de soutenir les mesures de santé publique pour contenir le SRAS-CoV-2, « le nouveau coronavirus à l’origine du COVID-19.

En rapport: 14 mythes sur les coronavirus brisés par la science

Virus saisonnier

Peu de temps après le début de la pandémie de COVID-19 à l’hiver 2020, il y avait des spéculations selon lesquelles les températures estivales pourraient soulager le COVID-19. En effet, de nombreux virus respiratoires, dont virus de la grippe, montre un modèle saisonnier, culminant en hiver et tremper pendant l’été.

Les scientifiques ne savent pas avec certitude pourquoi ces virus suivent un schéma saisonnier, mais on pense qu’un certain nombre de facteurs jouent un rôle. Par exemple, des études suggèrent que de nombreux virus respiratoires sont plus stables et persistent plus longtemps dans l’air dans des environnements avec des températures froides et une faible humidité, 45Secondes.fr précédemment rapporté. Les comportements humains, tels que se rassembler à l’intérieur en hiver, pourraient également stimuler la transmission.

Des études dans des plats de laboratoire ont également montré que des températures et une humidité élevées réduisent la survie du SRAS-CoV-2, mais il n’est pas clair si cela se traduit par une transmission dans le monde réel.

Dans la nouvelle étude, les chercheurs ont analysé les informations de 117 pays, en utilisant des données sur la propagation du COVID-19 depuis le début de la pandémie jusqu’au 9 janvier 2021. Ils ont utilisé des méthodes statistiques pour examiner la relation entre la latitude d’un pays – ce qui affecte la quantité de lumière solaire qu’il reçoit ainsi que la température et l’humidité – et son niveau de propagation du COVID-19. Ils ont également utilisé les données de l’Organisation mondiale de la santé pour contrôler les facteurs susceptibles d’affecter la dureté du pays touché par le COVID-19, tels que les voyages en avion, les dépenses de santé, le rapport des personnes âgées aux plus jeunes et le développement économique.

Ils ont constaté que chaque augmentation de 1 degré de la latitude d’un pays par rapport à l’équateur était liée à une augmentation de 4,3% du nombre de cas de COVID-19 par million de personnes. Cela signifie que si un pays est à 620 miles (1000 kilomètres) plus proche de l’équateur qu’un autre, le pays plus proche de l’équateur pourrait s’attendre à avoir 33% moins de cas de COVID-19 par million d’habitants, tous les autres facteurs étant égaux entre les des pays.

«Nos résultats sont cohérents avec l’hypothèse selon laquelle la chaleur et la lumière du soleil réduisent la

SRAS-CoV-2 et la prévalence du COVID-19, « selon les auteurs, de l’Institut Heidelberg de la santé mondiale en Allemagne et de l’Académie chinoise des sciences médicales à Pékin. Les résultats signifient également que » la menace d’une résurgence épidémique peut augmentation pendant l’hiver « , comme on l’a vu dans de nombreux pays de l’hémisphère nord en décembre 2020 et janvier 2021, ont-ils dit.

Les auteurs notent que leur étude ne comprenait des données que jusqu’au 9 janvier 2021, avant qu’un certain nombre de variantes de COVID-19, y compris des variantes apparues pour la première fois en Afrique du Sud et au Royaume-Uni, ne décollent dans le monde, il n’est donc pas clair si ces variantes montrera des schémas similaires d’infection saisonnière.

Publié à l’origine sur 45Secondes.fr.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • Audevard immunofoal immunite du poulain nouveau ne solution buvable flacon de 300ml
    immunofoal immunite du poulain nouveau ne solution buvable a été développé pour apporter un soutien nutritionnel complémentaire aux poulains nouveaux-nés ayant des besoins en immunoglobulines G (IgG). immunofoal immunite du poulain nouveau ne solution buvable est produit selon un procédé exclusif qui permet de concentrer les IgG sans affecter leur intégrité. Ainsi un flacon d'immunofoal immunite du poulain nouveau ne solution buvable est presque 2 fois plus concentré que le colostrum de jument et 4 fois plus concentré que le plasma. Il se conserve jusqu'à 3 ans au réfrigérateur.
  • Fievel Et Le Nouveau Monde [Combo DVD, Blu-Ray]
    1885. En Russie, les souris sont de plus en plus menacées par les chats. La famille de Fievel décide d'émigrer aux Etats-Unis, où, selon la rumeur, "il n'y a pas de chat et les rues sont pavées de fromage". Durant le voyage en bateau, le souriceau est séparé des siens lors d'une tempête et tombe à l'eau. Après de multiples aventures, il arrive seul à New York...
  • Eneomey Rejuv Elixium Serum Anti-Age Repulpant 15ml
    Le sérum anti-âge Rejuv Elixium vous est proposé par le laboratoire Eneomey, créateur de la cosmétologie dynamique. Il a été élaboré pour offrir une nouvelle plasticité à votre peau : améliorer sa souplesse, sa fermeté et son confort, et pour remodeler le visage. Selon une étude clinique, réalisée sous contrôle dermatologique, il a été observé : une peau lissée pour 86 % des personnes qui ont testé le sérum pendant 21 jours, une peau plus souple pour 82 % d'entre elles, une diminution des ridules du contour de l'œil pour 68 %. Le sérum permet également : d'hydrater et de repulper durablement la peau, de réduire les rides (nombre et volume), de réduire la rigidification des fibroblastes. Ce soin agit grâce à de l'acide hyaluronique, de l'IA Control et du Time Cell. Pour en savoir plus sur la gamme Rejuv, n'hésitez pas à consulter notre article ' Avec Eneomey, offrez une nouvelle plasticité à votre peau '. Donne un effet anti-âge global Apporte un effet liftant et de comblement sur les rides Lisse et hydrate durablement la peau