dans

Le ministre de l’Intérieur assure que la France est « en guerre » contre « l’idéologie islamiste »

PARIS, 30 oct. () –

Le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a assuré ce vendredi que la France est « en guerre » contre « l’idéologie islamiste », tout en soulignant qu’elle a été « particulièrement marquée » par des « appels à la haine » venant d’autres pays. .

« Nous sommes en guerre », a assuré le ministre français de l’Intérieur dans un entretien à RTL au lendemain de l’attentat au cours duquel un islamiste a tué trois personnes avec un couteau dans la basilique Notre-Dame de Nice. « Une guerre contre un ennemi qui est à la fois un ennemi intérieur et un ennemi extérieur », a-t-il expliqué.

Le ministre français de l’Intérieur a nié que la France soit en guerre contre une religion et a souligné que le conflit était contre «l’idéologie islamiste». « Nous ne sommes pas en guerre contre une religion mais contre une idéologie, l’idéologie islamiste », a-t-il soutenu.

« Quand vous êtes en guerre, vous devez comprendre qu’il y a eu et qu’il y aura d’autres actes comme cette attaque ignoble et ignoble », a déclaré Darmanin. En ce sens, il a souligné que la France est devenue « une grande cible » du terrorisme et a souligné qu’elle a été « particulièrement marquée » par les « appels à la haine » des autres pays.

« Nous sommes particulièrement marqués par les appels à la haine de la part de pays étrangers ou de dirigeants de pays étrangers », a-t-il indiqué, et a souligné plus tard que ces accusations émanaient du président de la Turquie, Recep Tayyip Erdogan, et de « certains de ses ministres ». comme d’un «ancien Premier ministre» qui soutient que «les musulmans ont le droit de tuer les Français», en référence à l’ancien Premier ministre malaisien Mahathir Mohamed.

A lire :  Erdogan accuse la Russie, les États-Unis et la France de fournir des armes à l'Arménie

« Ce qui est en danger, c’est sans aucun doute la liberté que la France offre à tous ceux qui veulent être protégés par notre pays et nous devons être fiers d’accueillir sur notre sol ceux qui sont combattus par les islamistes », a expliqué le ministre français de l’Intérieur.

Selon la chaîne RTL, la France a expulsé 14 étrangers «radicalisés» le mois dernier et prévoit d’en expulser 18 autres dans les prochains jours. Darmanin a souligné que l’auteur de l’attentat de Nice ne peut pas être encadré dans celui des étrangers qui se sont radicalisés car, selon ses informations, il n’a pas demandé la reconnaissance en tant que réfugié. «Sur les 30 derniers terroristes qui ont tué, torturé et assassiné sur notre sol, 22 sont français», a-t-il indiqué, pour préciser plus tard que la menace est avant tout endogène.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • Vélo-Rail Bagnoles-de-l'Orne Balade en Vélo-rail et visite à la maison de la peur en option le matin chez Vélo-Rail Bagnoles-de-l'Orne
    Balade en vélo-rail dans la foret qui permet d’observer les animaux et découvrir le Prieuré Saint-Ortaire
  • Auberge De La Roche Menu gastronomique en 6 ou 8 mets concocté par le chef Philippe Feuvrier à l'Auberge de la Roche pour 2
    Restaurant 2 fourchettes au Guide Michelin situé à Morteau, dans la verte campagne du Haut-Doubs
  • Tout Est Tentant 1 galette et 1 crêpe sucrée le midi ou 1 crêpe sucrée l'après midi pour 2 personnes à la crêperie Tout Est Tentant
    Galette et crêpes à déguster selon le goût de chacun pour le plaisir des papilles