dans

Le mini-monstre marin avait des dents aussi tranchantes qu’une lame de scie

Un monstre marin avec des dents si tranchantes qu’elles ont formé une «lame en forme de scie» a nagé dans les eaux de ce qui est aujourd’hui le Maroc il y a environ 66 millions d’années, selon une nouvelle étude.

Des mineurs ont découvert les restes de cette créature – un reptile marin ressemblant à un lézard appelé mosasaure qui vivait à l’ère des dinosaures – à la mine de phosphate de Sidi Chennane dans la province marocaine de Khouribga. Une fois que les chercheurs ont examiné le spécimen, ils ont remarqué ses dents uniques, qui avaient des caractéristiques jamais vues auparavant chez aucun autre reptile connu, vivant ou éteint, ont déclaré les chercheurs.

En l’honneur des blancs nacrés mortels mais étranges du prédateur, l’équipe a nommé le mosasaure Xenodens calminechari, dont le nom de genre signifie «dent étrange» en grec et en latin, et dont le nom d’espèce se traduit par «comme une scie» en arabe.

En relation: Galerie d’images: Anciens monstres de la mer

Ses dents serrées en forme de couteau ont donné X. calminechari une morsure tranchante ressemblant à un requin et peut avoir été la clé de sa survie; X. calminechari n’était pas grand – il avait à peu près la taille d’un marsouin – donc il comptait probablement sur son agilité et ses dents en forme d’arme pour s’en sortir.

Image 1 sur 6

La mâchoire et les dents fossiles (avant préparation) de Xenodens calminechari

La mâchoire et les dents fossiles (avant préparation) de Xenodens calminechari (Crédit d’image: Nicj Longrich)
Image 2 sur 6

Une illustration présentant le crâne de Xenodens

Une illustration présentant le crâne de Xenodens (Crédit d’image: Nick Longrich)
Image 4 sur 6

Xenodens n'était pas grand - voici sa silhouette à côté de celle d'une femme adulte.

Xenodens n’était pas si grand – voici sa silhouette à côté de celle d’une femme adulte. (Crédit d’image: Nick Longrich)
Image 5 sur 6

Une vue rapprochée des dents de Xenodens

Une vue rapprochée des dents de Xenodens (Crédit d’image: Nick Longrich)
Image 6 sur 6

Les fossiles appartenant au nouveau mosasaure ont été trouvés dans une roche plus ancienne que la limite K-Pg, un terme utilisé pour désigner l'extinction de masse qui a tué les dinosaures non aviaires.

Les fossiles appartenant au nouveau mosasaure ont été trouvés dans une roche plus ancienne que la limite K-Pg, un terme utilisé pour désigner l’extinction de masse qui a tué les dinosaures non aviaires. (Crédit d’image: Nick Longrich)

Pendant la fin Période crétacée, quand X. calminechari était vivant, le Maroc gisait sous une mer tropicale. Ces eaux chaudes étaient remplies d’animaux marins prédateurs, y compris d’autres espèces de mosasaures, des plésiosaures à long cou, des tortues de mer géantes et des poissons à dents de sabre.

« Une immense diversité de mosasaures vivait ici », a déclaré Nick Longrich, chercheur principal au Milner Center for Evolution de l’Université de Bath au Royaume-Uni, dit dans un communiqué. « Certains étaient des prédateurs géants plongeant profondément comme les cachalots modernes, d’autres avec des dents énormes et atteignant 10 mètres. [32 feet] longtemps, étaient les meilleurs prédateurs comme orques, d’autres encore mangeaient des crustacés comme les modernes loutres de mer – et puis il y avait l’étrange petit Xénodens. « 

X. calminechariLa dentition inhabituelle de lui a probablement donné une stratégie de chasse unique, « impliquant probablement un mouvement de coupe utilisé pour découper des morceaux de grandes proies, ou pour le ramassage », ont écrit les chercheurs dans l’étude.

A lire :  La Terre tourne plus vite qu'elle ne l'a fait en un demi-siècle

« Un mosasaure avec des dents de requin est une adaptation inédite de mosasaures si surprenante qu’il ressemblait à une créature fantastique sortie de l’imagination d’un artiste », étudient Nour-Eddine Jalil, paléontologue au Muséum national d’histoire naturelle de Paris et Cadi Ayyad L’université de Marrakech, au Maroc, a déclaré dans le communiqué.

La découverte de X. calminechari ajoute également des preuves que l’écosystème des reptiles marins, ainsi que la diversité, au Maroc prospéraient à la fin du Crétacé. Mais tout s’est terminé lorsque la roche de 10 kilomètres de large s’est écrasée sur Terre, provoquant l’extinction de ces créatures marines et des dinosaures.

Une copie préliminaire de l’étude a été publiée en ligne le 16 janvier dans la revue Recherche sur le Crétacé.

Publié à l’origine sur 45Secondes.fr.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • PremierCadeau Ensemble Boite à dents de lait Tirelire lapin Miffy
    Cet ensemble boite à dents de lait tirelire lapin Miffy veille sur les précieux trésors que sont les quenottes de bébé ainsi que ses économies ! Aussi sympathique qu’originale cette petite lapine est tout simplement craquante !L’intérieur de la boite à dents est en feutrine bleue marine.Les dimensio
  • PremierCadeau Ensemble Boite à dents de lait tirelire chaussons
    Cet ensemble boite à dents de lait tirelire chaussons veille sur les précieux trésors que sont les quenottes de bébé ainsi que ses économies ! Aussi sympathiques qu’originaux ces petits chaussons sont tout simplement craquants !L’intérieur des boites à dents est en feutrine bleue marine.Les dimensio