in

Le maire de Paris juge « absurde » que la Ville de Paris soit condamnée à une amende pour avoir employé trop de femmes

, 16 décembre () –

La maire de Paris, Anne Hidalgo, a jugé «absurde» que la Mairie de Paris puisse être condamnée à une amende pour avoir trop de femmes à des postes de direction, après que le ministère de la Fonction publique a ordonné à la Mairie de payer 90 000 euros pour violation de la parité entre les sexes.

Le déséquilibre remonte à 2018, lorsque 11 des 16 postes de direction, soit 69% du total, étaient occupés par des femmes. Hidalgo a été ironisé avec la « joie » qu’il produit en lui de reconnaître que le conseil municipal de la capitale est devenu « trop ​​féministe ».

La maire, du Parti socialiste, qui a promis de porter elle-même le chèque, a néanmoins prévenu qu’elle considérait les amendes de ce type comme «injustes» et «irresponsables», alors qu’elles avaient promis de continuer à œuvrer pour la promotion de la pleine égalité entre hommes et femmes.

La ministre de la Fonction publique, Amélie de Montchalin, a également convenu avec Hidalgo que « la cause des femmes mérite plus », en vertu de laquelle elle a rappelé que le gouvernement avait retiré en 2019 une disposition établissant que des amendes les villes qui n’avaient pas au moins 40 pour cent de postes supérieurs occupés par l’un des deux sexes.

La situation à la mairie de Paris se serait inversée, en effet, puisque aujourd’hui seulement 47% des postes de responsabilité sont occupés par des femmes.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂