dans

Le Japon reste « extrêmement important » pour PlayStation, souligne le patron de Sony

PlayStation Japon

Au cours des deux dernières années – et en particulier au cours des derniers mois – il y a eu beaucoup de discussions autour de la relation de PlayStation avec le Japon. Ce n’est un secret pour personne que l’entreprise s’est très occidentalisée, consolidant ses efforts en Amérique du Nord et en Europe notamment. C’est également vrai pour les développeurs propriétaires de PlayStation ; Naughty Dog, Sony Santa Monica, Guerrilla Games et Sucker Punch sont désormais le fer de lance de l’approche de l’entreprise en matière de logiciels à succès – et tous sont basés en dehors du Japon.

Cependant, le directeur des PlayStation Studios Hermen Hulst souligne que PlayStation n’a pas abandonné le pays d’où il vient. S’adressant au blog officiel de PlayStation, Hulst déclare : « Je veux être très clair sur le fait que les jeux japonais et les talents japonais restent extrêmement importants pour PlayStation Studios et Sony Interactive Entertainment. Le Japon et l’Asie sont fortement associés à notre héritage : le succès de Sony, la marque PlayStation, et bon nombre de nos franchises PlayStation emblématiques sont en fait nées dans cette région. »

Bien sûr, cela vaut également la peine d’évoquer le fait que PlayStation a actuellement des liens très étroits avec certains des éditeurs les plus éminents du Japon. Il a conclu un certain nombre d’accords exclusifs avec Square Enix et a clairement un partenariat marketing solide avec Capcom. PlayStation elle-même s’est peut-être éloignée du Japon afin de renforcer ses opérations ailleurs, mais elle reconnaît évidemment toujours l’importance de l’industrie japonaise.

Hulst poursuit : « Je connais le potentiel des jeux de haute qualité du Japon et d’Asie, et certains des meilleurs talents de développement au monde se trouvent là-bas. Ils ont cette histoire d’innovation, de savoir-faire et de compétence, cette fierté et cet esprit d’équipe. Nous voulons vraiment continuer ces traditions. »

Il chante ensuite les louanges des studios japonais Polyphony Digital (Gran Turismo) et de la Team Asobi (Astro’s Playroom) bien plus récente. Sur ce dernier, Hulst réitère que le développeur est toujours en train d’être agrandi : « Nous construisons Team Asobi à Tokyo, un studio de classe mondiale qui développe une franchise pour tous les âges avec un attrait mondial. Une équipe si créative. « 

Que pensez-vous de la relation actuelle de PlayStation avec le Japon et l’industrie japonaise du jeu ? Envisagez de jouer à nouveau dans Astro’s Playroom dans la section commentaires ci-dessous.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂