dans

Le gouverneur des Caïmans plaide pour la gentillesse après avoir menacé de pendre «  avec amour  » les gays

Le gouverneur des îles Caïmans a supplié les gens d’être gentils les uns envers les autres, à peine une semaine après la fuite de messages d’un groupe chrétien WhatsApp montrant des membres menaçant de «pendre avec amour» «un ou deux homosexuels».

Le gouverneur Martyn Roper a déclaré que le récent débat public sur les personnes LGBT + avait été «irresponsable» et «choquant» lors d’un point de presse sur le COVID-19, vendredi 18 septembre.

Alors que Roper n’a pas nommé Cayman Caribbean Cause, le groupe chrétien en question, il a plaidé pour que les gens se traitent les uns les autres avec dignité et respect.

«J’ai vu un certain nombre de commentaires faits sur WhatsApp ces derniers jours au sujet du projet de loi sur le partenariat civil qui me paraissent profondément irresponsables. En fait, je les trouve assez choquants. Les pires ont été renvoyés à la police pour qu’ils les examinent », a déclaré Roper, selon le Boussole Cayman.

«Je ne vais pas distinguer des individus ou des organisations, mais j’appelle les deux côtés de ce débat à baisser la température et réfléchissez à deux fois avant de publier quoi que ce soit sur les réseaux sociaux qui offenserait d’autres membres de notre communauté.

Les messages, qui montrent un extrait incomplet d’une discussion sur les droits des homosexuels et des LGBT +, proviennent de membres de Cayman Caribbean Cause – un groupe chrétien qui comprend des dirigeants éminents de la communauté ecclésiale des îles Caïmans, qui sont un territoire britannique d’outre-mer.

Dans l’un, un membre suggère «peut-être en accrocher un ou deux [gay people] d’une manière aimante »comme un avertissement aux autres.

Un autre message suggérait de mettre en œuvre les enseignements du Coran pour criminaliser l’homosexualité, en lisant: «Si c’était un pays musulman, ils seraient [thrown] par milliers. »

Roper a ajouté plus tard que des copies des messages WhatsApp divulgués avaient été reçues par le commissaire de police Derek Byrne et étaient «examinées».

Le mariage homosexuel a été légalisé aux îles Caïmans en 2019, à la suite d’un procès intenté par un couple de lesbiennes. Cependant, plus tard cette année-là, le gouvernement des îles a remporté un appel pour annuler la légalisation.

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂