dans

Le gouvernement français reconnaît des «faits inacceptables» dans l’expulsion de la police d’un camp à Paris

, 24 novembre (EUROPE PRES) –

L’expulsion par la police d’un camp de migrants dans le centre de Paris a généré des «événements inacceptables», selon les mots du ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, qui a répondu aux critiques tirées des violences en sollicitant l’intervention de l’Inspection générale de la police National (IGPN) de France.

Un groupe de plusieurs centaines de migrants avait campé sur la Plaza de La República, selon les organisations humanitaires pour dénoncer le sans-abrisme dans lequel ils se trouvent après avoir été expulsés la semaine dernière d’un autre camp érigé à côté du Stade de France, à la périphérie de la capitale.

Le refus des campeurs de quitter la place, ainsi que l’intervention d’activistes qui réclamaient le respect de leurs droits, ont conduit à une confrontation avec les forces de sécurité qui a laissé des images «choquantes», selon le ministre de l’Intérieur. En plus des abus contre les réfugiés, il y a également eu des attaques contre des journalistes.

Darmanin a expliqué sur Twitter que la préfecture de police, après avoir analysé ce qui s’était passé, a proposé l’intervention de l’IGPN, en tenant compte de « plusieurs faits inacceptables. Le ministre espère connaître les conclusions de cette enquête interne dans les 48 heures et il a promis de les rendre publics.

La maire de Paris, Anne Hidalgo, a adressé une lettre au ministre de l’Intérieur pour exprimer sa «ferme condamnation» pour «les interventions policières particulièrement brutales et choquantes contre les réfugiés». De même, il a regretté que, dans cet « épisode inadmissible », l’hébergement ultérieur des personnes vulnérables n’ait pas été pris en compte.

A lire :  L'Espagne et les autres pays du sud se méfient de lier migration et lutte contre le terrorisme comme le demande Macron

La polémique précède le vote qui aura lieu à l’Assemblée nationale sur la loi de «sécurité globale», un projet controversé promu par le gouvernement d’Emmanuel Macron et qui interdit la diffusion pernicieuse d’images dans lesquelles apparaissent des membres des forces de sécurité .

45secondes est un nouveau média, n’hésitez pas à partager notre article sur les réseaux sociaux afin de nous donner un solide coup de pouce. 🙂

  • Artisan du fruit Cornichons français de l'Aveyron au vinaigre - 3 pots de 200g
    Un cornichon français et même aveyronnais pour l'expression d'un terroir d'exception. De la culture à la mise en pot, l'Artisan du fruit maîtrise toute la filière.Des cornichons tendres et croquants à la fois qui nagent dans une saumure à l'acidité bien marquée discrètement relevée par la moutarde et
  • Granhota - L'Atelier du vinaigre Vinaigre balsamique français de Muscat - Granhota - La bouteille de 250ml
    Ce balsamique est produit à partir de moût de raisin Muscat cuit et de vinaigre de vin vieux, puis vieilli en fût de chêne pendant deux ans. Aucun ajout : ni sulfite, ni sucre, ni caramel ! Que du raisin, d'un bout à l'autre !Il développe ainsi des notes et arômes de vanille, vin cuit et miel. Le tout dans
  • Granhota - L'Atelier du vinaigre Vinaigre de vin français au thym - Granhota - La bouteille de 250ml
    Ce vinaigre aromatisé est réalisé sur une base de vinaigre de vin rouge Granhota, que vient relever le thym cueilli autour de la vinaigrerie, dans l'Aude. Un formidable bouquet méridional et estival !Conseils de dégustationEn accompagnement d'une cuisine méditerranéenne, de marinades, de grillades.Granhota -
Le premier PC de Huawei arrive avec des graphiques AMD Ryzen 4000, un moniteur et un clavier sans fil connectés au mobile

Le premier PC de Huawei arrive avec des graphiques AMD Ryzen 4000, un moniteur et un clavier sans fil connectés au mobile

applications de jardinage

Les 11 meilleures applications de jardinage pour prendre soin de vos plantes